samedi 19 septembre 2020


Même si environ 40 % des insectes sont menacés d’extinction dans le monde, la région Hauts-de-France ne risque pas d’en manquer C’est dans cette région, un des plus grands bassins agricoles d’Europe, qu’Ynsect va implanter son site de production dédié à l’élevage et la transformation du ténébrion (ver de farine) à grande échelle Pour y parvenir, elle vient de réaliser un premier closing de 110 M€ dans le cadre d’une série C dont le montant total sera « potentiellement plus élevé car un deuxième closing devrait intervenir dans les mois qui viennent », détaille Antoine Hubert, co-fondateur et CEO d’Ynsect Mené par Astanor Ventures, suivi d’un large panel d’investisseurs internationaux et


Étiquettes :