vendredi 18 septembre 2020


Avec onze millions de patients, la fibrillation auriculaire, ou fibrillation atriale, est la forme d’arythmie cardiaque la plus courante en Europe Elle est traitée par l’ablation, chirurgicale ou par cathéter, des tissus endommagés, à l’origine des « courts-circuits » qui provoquent l’arythmie Mais les praticiens opèrent à tâtons, à l’œil nu, pour cibler les signaux électriques défaillants et « anarchiques » Pour les guider dans leurs interventions, au bloc, Volta Medical a mis au point un logiciel, AIFib, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle La Medtech marseillaise vient de lever 2,3 M€, dont 2 M€ auprès de l’assureur mutualiste, Groupe Pasteur Mutualité, ainsi que