jeudi 19 mai 2022


(BIOTECHFINANCES N°986 Lundi 9 mai 2022) Pour qui suit les sciences du vivant sur les marchés, la surprise est constante En effet, il existe une véritable décorrélation entre la manière de valoriser certaines de ces sociétés et leurs valeurs telles que perçues et acceptées par le marché Comprenons-nous bien : il ne s’agit en aucun cas de stigmatiser tel ou tel, de délivrer des satisfécits ou des mauvais points, mais vraiment de comprendre comment un investisseur en sciences du vivant appréhende son investissement Ainsi prenons l’exemple de deux sociétés dont nous tairons les noms L’une, la société A, est riche d’un produit en phase II