vendredi 10 juillet 2020


BF

Utiliser une marketplace qui maîtrise les enjeux du CIR pour le marché français

Par Rédaction , dans Grand Angle , le 25 octobre 2019

La transformation digitale touche tous les métiers et le secteur biopharmaceutique n’est pas à l’écart Les “marketplaces” bouleversent les relations entre porteurs de projets biotech et prestataires scientifiques de R&D, offrant une flexibilité et des opportunités inédites tant pour les biotechs que pour les CRO et autres prestataires académiques ou privés Co-fondateurs de Labtoo, pionnier hexagonal des marketplaces dédiées aux biotechs, Guillaume Leboucher et Sophie Hue reviennent sur le fonctionnement de ces plateformes et leurs nombreux avantages

Les places de marché prennent de plus en plus de place dans nos vies quotidiennes Du commerce en ligne à la réservation de maison de vacances, de taxis, de la livraison au covoiturage, ces plateformes nous facilitent la vie Elles ont également pris une place plus importante ces dernières années dans le B2B Les places de marché de services prennent leur envol, comme par exemple Malt, la start-up française qui met en relation des entreprises avec des freelances pour des missions ponctuelles Ou encore 99designs qui met en relation des entreprises avec des webdesigners pour travailler sur leur identité visuelle Ce phénomène traduit une volonté forte de transformation digitale des entreprises lorsqu’elles font appel à des prestataires Dans le secteur des biotechnologies, il est nécessaire de faire appel à des compétences multiples pour ses projets C’est pourquoi le marché de la sous-traitance R&D en sciences de la vie est en forte croissance En parallèle, les sous-traitants avec lesquels il est possible de travailler sont variés – prestataires privés, CRO, plateformes académiques, en France, en Europe ou dans le monde – mais très peu visibles L’utilisation des places de marché qui mettent en relation les porteurs de projets avec les bons prestataires scientifiques, prend alors tout son sens D’un côté, les laboratoires et les entreprises valorisent leurs expertises en s’offrant une meilleure visibilité ; de l’autre, les porteurs de projets identifient de manière efficace et rapide des partenaires experts qui pourront répondre à leur besoin d’externalisation La place de marché, elle, tient le rôle d’intermédiaire et se place comme tiers de confiance et outil contractuel pour l’échange Pour la sous-traitance de la R&D, plusieurs places de marché existent aujourd’hui Elles ont été créées par d’anciens chercheurs qui ont eux-mêmes rencontré des problèmes dans leur carrière et leur recherche de sous-traitants Leur intuition est simple : l’utilisation de ces plateformes pourrait avoir un impact positif sur les projets de recherche en fluidifiant les échanges entre les acteurs Premier avantage : gagner du temps dans la