jeudi 12 décembre 2019


Si son pipeline est déjà bien fourni, avec trois vaccins thérapeutiques et deux virus oncolytiques en phase avancée de développement (lire tableau), Transgene souhaite accélérer l’entrée en clinique de nouveaux produits d’immunothérapie, notamment grâce à ses programmes de recherche, Myvac et InvirIO La société strasbourgeoise vient d’investir 2,5 M€ dans deux nouvelles plateformes de production, qui doivent lui permettre de produire elle-même ses doses de virus et vaccins, afin de diminuer les coûts de fabrication et d’obtenir une plus grande autonomie « Ces nouvelles capacités vont nous éviter les problèmes de réservation chez les prestataires, où il fallait prévoir de fabriquer les doses d’un produit au moins