samedi 29 février 2020


BF

SUPERNOVA INVEST – BIOTECHFINANCES n° 808 – 16/04/2018

Par Rédaction , dans Numéros , le 16 avril 2018

La société de gestion vient de souffler sa première bougie Créée il y a un an, le 28 mars 2017, elle a levé depuis trois nouveaux fonds pour investir dans des start-up développant des innovations de rupture

Supernova Invest est née d’une initiative de l’équipe de CEA Investissement, filiale à 100 % du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), qui réalisait depuis une quinzaine d’années des opérations dans des secteurs de hautes technologies La volonté de développer l’activité en levant des fonds auprès d’investisseurs nécessitait d’obtenir l’agrément AMF, et donc d’ouvrir le capital à de nouveaux actionnaires pour éviter que le CEA, établissement public, ne soit majoritaire dans la structure En mars 2017, l’équipe historique s’est donc associée avec Amundi, pour la force de frappe financière, et le CEA, pour l’expertise scientifique, donnant naissance à la nouvelle entité

Comme l’explique Régis Saleur, son directeur général, Supernova Invest « se concentre sur les sujets de « deep tech » et investit dans des entreprises développant des innovations de rupture dans trois grands secteurs, pour environ un tiers chacun : la santé, la micro-électronique et l’énergie-environnement » Ses investissements interviennent aux différents stades du développement, avec une préférence historique sur les phases amont : « Nous allons du capital-risque de départ (amorçage) jusqu’à des phases plus en aval, où nous nous intéressons à la croissance, mais nous sommes fondamentalement une équipe de capital-risque ; notre vocation n’est pas d’investir principalement dans des sociétés bien établies »

Investissements en amont

Les entreprises sont choisies sur des critères précis : très innovantes, elles doivent viser un marché significatif et détenir une propriété intellectuelle différenciante Une première confrontation avec le marché constitue un autre atout La sélection passe par un important travail d’instruction sur la différenciation (notamment technologique) et la stratégie de la société : « Nous aimons être présents dès les premières levées de fonds Nous sommes prêts à prendre des risques, à faire un pari sur la technologie Nous investissons en particulier dans des sociétés en création, qui se situent au-delà