mardi 7 avril 2020


SOFINNOVA PARTNERS : CINQ FONDS POUR UNE MÊME AMBITION

Le capital-risqueur parisien, qui a levé plus de 900 M€ en moins de quatre ans, a opté pour une stratégie multi-fonds Cinq véhicules Sofinnova sont aujourd’hui en France et en Europe principalement avec, pour chacun, une équipe et une mission propres En exclusivité pour Biotech Finances, cinq partners, représentant chacun des fonds, nous ont détaillé leur stratégie respective, toutes au service d’une même ambition, faire de Sofinnova un gestionnaire de référence mondial, dans l’univers des sciences de la vie, et le leader européen dans son métier

Rencontre avec Graziano Seghizzi, Managing Partner

Pourquoi avoir fait le choix d’une stratégie multi-fonds ?

Graziano Seghezzi Depuis vingt ans, Sofinnova est entièrement focalisée sur les sciences de la vie : les biotechs et les medtechs à vocation thérapeutique, c’est-à-dire hors diagnostic et services Nous sommes donc spécialisés mais nous ne savons pas tout faire pour autant Attirer les meilleures compétences sur chaque secteur, optimiser les prises de décision et d’allocation des gérants, rendre nos véhicules attractifs à nos souscripteurs… Pour toutes ces raisons, une stratégie de franchise s’impose Nous avons levé 333 M€ avec notre fonds Capital IX, un véhicule d’investissement dédié aux séries A C’est sans doute proche de la taille maximum au-delà de laquelle il devient difficile, à mon sens, de générer un retour sur investissement solide avec un fonds de capital-risque Cette stratégie de franchise n’est pas exclusivement sectorielle Avec le Telethon Fund, en Italie, nous misons sur l’early-stage dans un pays, l’Italie, où nous sommes le fonds de capital-risque de référence Avec Crossover, nous misons sur le late-stage

Y a-t-il d’autres pays où vous pourriez investir avec un fonds dédié ?

L’Espagne présente un potentiel très intéressant, avec un écosystème dynamique, assez comparable à celui de l’Italie Mais, pour l’heure, nous n’avons jamais investi dans ce pays qui compte un investisseur local de référence, Ysios Capital En Italie, nous avons, au contraire, un historique et une position de leader en early-stage Nous regardons beaucoup l’Allemagne qu’il faut également considérer, selon moi, comme un écosystème émergent Le niveau de la R&D est extrêmement relevé, mais le tissu biotech-medtech est sinistré depuis près de 20 ans et, à l’exception de Wellington Partners, il n’y a pas d’investisseurs de