Accueil / BIOTECH / SHAKER GENOPOLE : CASTING GAGNANT POUR LE FILM DE BIOSHIELD

SHAKER GENOPOLE : CASTING GAGNANT POUR LE FILM DE BIOSHIELD

Édition audio : Sélectionné en octobre dernier dans le cadre du dispositif Shaker initié par Genopole, le projet Bioshield (nom provisoire) a été pensé par trois étudiants de Sup’Biotech. Ce projet a pour vocation de créer des revêtements permettant d’empêcher les bio contaminations par des agents biologiques – de type levure, bactéries, champignons… – dans des applications industrielles, que ce soit en cosmétique, milieu hospitalier, aéronautique ou nautique.

La solution qui pourrait être déployée est plus économique que les procédés existants et très respectueuse des nouvelles normes environnementales.

Quentin Bernard, l’un des trois porteurs de BioShield aux côtés de Paul Caroen, Pierre Tourame revient en détail sur le contenu du projet et ses potentiels. Il souligne par ailleurs l’importance de l’accompagnement du dispositif Shaker de Genopole pour : la consolidation de la technologie BioShield ; la formation aux bonnes pratiques entrepreneuriales et l’élaboration du modèle d’affaires de la future société.

Un encouragement de taille pour les porteurs de projets en recherche de soutien qui peuvent répondre jusqu’au 1 mars 2018 à l’appel de candidature de la « Saison 2 » de Shaker.

Pour écouter l’interview de Quentin Bernard : cliquez sur le player ci-dessous.

Qu’est-ce que le Shaker de Genopole ?
SHAKER Des étudiants, doctorants, thésards, jeunes ingénieurs… peuvent avoir développé au cours de leurs études un concept innovant dans le domaine des biotechnologies (santé, environnement, agritech, foodtech, industrie). Mais arrivés en fin de cursus, sans lieu d’expérimentations à leur disposition, certains se trouvent dans l’incapacité d’approfondir leur projet.

Toutes ces pépites en devenir, Genopole va :
– les placer en immersion dans un écosystème biotech stimulant où se côtoient 2 500 personnes salariées d’entreprises et de laboratoires académiques de renom
– les guider sur le chemin de la création d’entreprise.

Le Shaker est un sésame qui ouvre les portes :

du Lab Biotech un laboratoire de recherche partagé, aménagé dans la pépinière de Genopole (CCI Essonne), équipé + consommables, réactifs, produits chimiques offerts
de l’écosystème génopolitain avec l’appui d’un mentor et d’une équipe de chargés d’affaires de Genopole Entreprises.
des plates-formes technologiques du cluster : spectrométrie de masse, microscope électronique, atelier de biologie de synthèse, imagerie cytométrie, histologie-ACP …
d’une sensibilisation à l’entrepreneuriat pour de jeunes diplômés le plus souvent éloignés des codes de l’entreprise : sept jours d’initiation leur sont offerts pour se familiariser avec les aspects économiques de la création d’entreprise, les sources possibles de financement, les questions juridiques et réglementaires, les aspects communication …
Quel est l’objectif ?
A l’issue du Shaker, les jeunes innovateurs auront construit un projet d’entreprise solide (première simulation économique et financière), testé avec succès leur technologie et bâti un pitch de présentation.


Voir aussi

15H Biotech express mardi : Moderna, Stila Technologies, Valneva, Ose Immunotherapeutics, Gercor, Mauna Kea

Moderna est en piste pour une IPO sur le Nasdaq. L’entreprise bostonienne dirigée par Stéphane …