dimanche 28 février 2021


(BIOTECHFINANCES  N°928 Lundi 25 janvier 2021) Le groupe pharmaceutique a publié cette semaine un chiffre d’affaires 2020 de 4,7 Mds€ et vise 6,5 Mds€ pour 2025 Claude Bertrand, son vice-président exécutif R&D évoque la stratégie du nouveau pipeline

BiotechFinances – Vous venez de refondre votre stratégie de R&D, quelle est votre feuille de route ?

Claude Bertrand : Construire un pipeline qui nous permettra de lancer une nouvelle molécule tous les 3 ans Nous avons analysé notre portefeuille pathologie par pathologie, et avons étudié tout l’historique Servier : qu’est-ce qui avait bien marché et pourquoi au cours des dix dernières années nous ne sommes pas parvenus à sortir un nouveau produit On a été très loin dans le diagnostic et la modélisation du portefeuille

BiotechFinances – Pour atteindre cet objectif, comptez-vous sur votre propre R&D ou sur l’innovation des biotechs ?

Claude Bertrand : Sur les deux à 50/50 Les partenariats resteront importants puisque nous comptons aujourd’hui 70 alliances stratégiques Mais la majorité des projets qui étaient développés en partenariat dans le portefeuille de Servier ne comprenaient pas, pour la plupart, les droits aux Etats-Unis Nous sommes en train de renégocier certains accords afin de les rendre plus rentables En parallèle, si nous investissons 377 M€ dans un nouveau centre de recherche et développement à Paris Saclay, c’est