samedi 4 juillet 2020


Ce n’est pas le tout de séquencer un génome, encore faut-il pouvoir le lire efficacement ! Pour y parvenir, SeqOne vient de boucler une levée de fonds de 3 M€, menée par Elaia Partners (lire Regard ci-dessous) « En 2007, le séquençage haut débit a fait son apparition Mais le verrou technologique n’a pas disparu Il s’est seulement déporté L’information issue du génome est très fragmentée, et notre logiciel va permettre d’identifier les mutations génétiques responsables de telle ou telle maladie », résume Nicolas Philippe, cofondateur et CEO de cette start-up montpelliéraine, qui a d’ores et déjà relevé plusieurs challenges jusqu’ici « L’architecture de notre


Étiquettes :