jeudi 29 octobre 2020


BiotechFinances n° 916 12-10-2020 /

Certes, la nouvelle a pris au dépourvu le commun des mortels, mais depuis plusieurs années, une grande partie de la communauté scientifique était convaincue que la méthode CRISPR-Cas9 serait un jour ou l’autre distinguée Le comité Nobel a donc annoncé le 7 octobre dernier, l’attribution du prix Nobel de chimie à Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna pour l’identification et le développement de ce système d’immunité adaptatif bactérien, transformé en un outil de génétique moléculaire Avec ces deux molécules : la première, le CRISPR, pour Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats ou Courtes Répétitions Palindromiques Regroupées et Régulièrement