mardi 7 avril 2020


Quatre mois après l’enregistrement de Libtayo (cemiplimab) auprès de la FDA pour le traitement du carcinome épidermoïde cutané avancé, une forme de cancer de la peau, Sanofi est, semble-t-il, amené à repenser sa stratégie de développement dans le monde des anticorps Le laboratoire français s’est apparemment rabiboché avec Regeneron, puisque les deux partenaires ont revu leur accord de collaboration, qui devrait voir le développement de deux nouveaux anticorps bispécifiques, un BCMAxCD3 pour le traitement du myélome multiple en concurrence directe