samedi 28 novembre 2020


Arrivé à la tête de Sanofi en septembre 2019, il y a donc moins d’un an, Paul Hudson a bien réveillé la belle endormie Nul ne s’attendait à de chastes baisers car le nouveau prince charmant avait dès le départ évoqué un plan d’économies de 2 Mds€ d’ici à 2022 et une réorganisation en profondeur La crise de la Covid-19 est passée par là Elle a conforté la décision du directeur général de Sanofi de focaliser le laboratoire sur sa troïka (médecine de spécialités, médecine générale et vaccins) et de s’engager sur deux technologies différentes, “doublant”