samedi 4 décembre 2021


16% depuis le début de l’année sur le Nasdaq biotech et -2% pour Next Biotech sur Euronext quand dans le même temps le CAC40 affiche 20% Décidemment ce n’est pas vraiment la panacée pour les cotées de la healthtech française et ces performances à contre-courant interrogent toujours « Quand les marchés sont optimistes, les investisseurs fuient le risque, et les biotechs restent considérées comme une classe d’actifs risqués et complexes à appréhender » commente Christophe Dombu analyste financier chez Portzamparc Aux Etats-Unis, le secteur des biotechs/healthtechs reste très recherché quelles que soient les circonstances L’enthousiasme est même au rendez-vous avec l’incroyable épopée de Moderna en tête de course Dans le même temps de ce côté-ci de l’atlantique tout un chacun cherche la star et ne la trouve pas Bien sûr, hors marché, il y a eu les 50 M€ levés cette semaine en tour C par Tissium Une très belle performance pour cette société pilotée par Christophe Bancel (cf notre article de Une) Notons que la technologie vient de Boston et que l’entreprise compte tout de même parmi ses membres fondateurs