jeudi 2 décembre 2021


(BIOTECHFINANCES n°965 22/11/2021) Le 3e grand laboratoire français a enclenché depuis deux ans une vraie dynamique à l’égard des biotechs, nouant « une dizaine » de partenariats ! Il privilégie la complémentarité internationale et les accords en phases précoces Un seul but : muscler son pipeline en oncologie, dermatologie et maladies rares ainsi qu’en dermo-cosmétique

Le plan de transformation de Pierre Fabre, lancé en 2019 a entraîné une profonde réorganisation du groupe L’équipe de Business Development s’est montrée très active pour accompagner ce recentrage des activités, étoffant le portefeuille de produits dans certains domaines thérapeutiques tout en désinvestissant dans d’autres

Des accords de licences qui se multiplient

« Nous avons accéléré nos actions depuis la signature en 2015 d’un accord mondial de développement et de commercialisation portant sur les anticancéreux Binimetinib et Encorafenib, avec l’américaine Array BioPharma (rachetée en par Pfizer) », reconnaît Maurice Chelli, le directeur du Business Development (BD) chez Pierre Fabre Tombées dans l’escarcelle de groupe français, ces deux molécules innovantes ont donné une nouvelle impulsion à son programme oncologie, avec de nouvelles indications (mélanome en 2019, cancer colorectal en 2020) et d’autres attendues prochainement Depuis, les alliances avec des biotechs se multiplient dont la dernière date de jeudi (18 novembre) avec Ribonexus (ex-Aglaia Therapeutics) Pierre Fabre a confié à ce spin-off de Gustave Roussy, le développement d’une série de ses petites molécules brevetées qui ciblent le facteur d’initiation eukaryotique de la traduction 4A (eIF4A) dans le mélanome Le montant demeure confidentiel Pour rappel, fondée cette année Ribonexus a levé en septembre 4 M€, une opération menée par Advent France Biotechnology*

De manière générale, Pierre Fabre ambitionne d’être un relais de croissance en Europe et en Chine pour des partenaires innovants en apportant ses ressources et son expertise dans les domaines des affaires réglementaires, du Market Access et de la commercialisation Le groupe