lundi 14 juin 2021


(BIOTECHFINANCES N°944 Lundi 24 mai 2021) Depuis le début de l’année, les biotechs françaises peinent à lever de l’argent Plusieurs d’entre elles qui avaient démarré des road show en 2020 en vue de leur prochain tour de financement n’y sont pas encore parvenues Les séries A se font rares et leur montant est souvent limité à quelques millions d’euros bien en deçà des standards européens et des tours américains Curieusement alors que l’argent afflue depuis un an dans le secteur de la santé en raison de la pandémie, les fonds de capital-risque hexagonaux sont relativement discrets voire absents des dernières opérations de financements Les biotechs se tournent alors vers des business angels, familly offices et le financement participatif mais pour des montants moins élevés Conséquence plusieurs start-ups ont requalifié leur opération en amorçage, au regard