samedi 8 août 2020


Dans une période que certains esprits chagrins pourraient qualifier de morose, OSE Immunotherapeutics fait un peu figure de deal maker, après la signature de son accord avec Boehringer Ingelheim Pour un premier upfront de 15 M€, le groupe allemand aura accès à la technologie d’OSE, l’OSE-172, un nouvel inhibiteur du point de contrôle immunitaire (ICI) Une somme qui pourra être doublée lors de la première injection chez l’homme Pour le laboratoire pharmaceutique allemand, qui n’était a priori