jeudi 29 septembre 2022


BF
Lettre n° 995

« ON NE LAISSERA PAS UN DEUXIEME MODERNA PASSER À TRAVERS LES MAILLES DU FILET »

Par Rédaction , dans Une , le 22 juillet 2022

(BiotechFinances n° 995 lundi 25 juillet 2022) Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, dispose du budget conséquent du plan France 2030 : 54 milliards d’euros (34 milliards de nouveaux crédits et 20 milliards du PIA4)  3 milliards sont dédiés à la santé Alors que l’on attend toujours la nomination du président de la future AIS, Biotech Finances a rencontré l’ancien entrepreneur dans le numérique et la robotique sur sa feuille de route, ses ambitions et sa vision pour le SGPI

BiotechFinances : 3 milliards sont prévus pour la santé au sein du plan France 2030 Comment et sur quels critères seront-ils dépensés ?

Bruno Bonnell : Il y a deux critères essentiels : l’innovation et l’excellence France 2030 n’est pas un programme guichet, où il suffit d’être éligible et d’obtenir une subvention, c’est un programme d’excellence 50% de ce plan est consacré aux acteurs émergents, comme les TPE et PME La méthodologie c’est le projet avant le budget On a 42 appels à projets actuellement en ligne, dont une dizaine sur la santé : maladies infectieuses et émergentes, nouveaux dispositifs médicaux, construction de la première usine… On a un grand défi sur la bio production Nous essayons de trouver