mercredi 12 août 2020


On en parle cette semaine avec l’essentiel de Biotechfinances

Par Rédaction , dans Essentiel , le 13 avril 2019

Monde

Sanofi (SAN) et Alnylam ont mis un terme à la phase « Recherche et options » de l’alliance nouée en 2014 dans le développement d’ARN anti-sens (ARNi). La biotech américaine va poursuivre le développement d’un dernier candidat-médicament jusqu’aux portes d’une éventuelle IND, tandis que la collaboration sur patisiran (commercialisé aux États-Unis) ainsi que vutrisiran et fitusiran (phase II/III) se poursuit. Sanofi compte aussi négocier la levée de l’engagement de conservation des titres Alnylam qu’elle détient (10 % du capital).

Twist Bioscience Corporation (TWST) va collaborer avec Pandion Therapeutics pour appliquer sa plateforme d’optimisation d’anticorps aux anticorps bispécifiques. Pandion Therapeutics développe des thérapies d’immunomodulation localisée afin de traiter les maladies auto-immunes et inflammatoires.

LEO Pharma et BIOMAP, un projet de recherche financé par l’UE, veulent améliorer la vie des patients atteints d’affections inflammatoires de la peau. Pour répondre aux besoins non satisfaits dans le traitement de la dermatite atopique et du psoriasis, les données de plus de 50 000 patients vont être analysées sur cinq ans. Le projet pourrait avoir un impact considérable sur la compréhension de la maladie, les soins aux patients et les thérapies futures. En plus de LEO Pharma, BIOMAP compte 26 partenaires universitaires et cinq partenaires de l’industrie, ainsi que cinq organisations de patients. L’Initiative européenne en matière de médicaments innovants (IMI) et les sociétés pharmaceutiques participantes financent le tout pour 20,8 M€.

Coté

Poxel (POXEL) annonce des premiers résultats positifs de l’étude clinique de phase III, TIMES 1, sur l’iméglimine dans le traitement du diabète de type 2 en première intention, au Japon, un essai mené en partenariat avec Sumitomo Dainippon Pharma. Cette étude a atteint son critère d’évaluation primaire et les principaux critères d’évaluation secondaires. Les résultats intermédiaires de l’étude TIMES 3 (association entre iméglimine et insulino-thérapie) sont prévus à mi-2019, avec des résultats complets attendus vers la fin de l’année. La demande d’autorisation d’un nouveau médicament pour l’iméglimine au Japon est prévue en 2020.

Carmat (ALCAR) annonce un retard dans la reprise de son étude pivot pour l’évaluation de son cœur artificiel. Suite à la finalisation de la cohorte 1 (10 patients engagés sur 20), la medtech avait voulu renforcer certains processus de production, avec une reprise à plein régime prévue au plus tard ce mois-ci pour la deuxième cohorte. Néanmoins, « l’analyse de nouvelles données » va prendre plus de temps qu’initialement prévu. La durée de ce décalage dans le calendrier n’est pas encore déterminée avec précision. En bourse, le titre a reculé de 4,5 % cette semaine.

Adocia (ADOC) annonce les résultats préliminaires positifs de l’étude de phase I évaluant ADO09, une coformulation de pramlintide et d’un analogue d’insuline prandiale, chez des diabétiques de type 1. ADO09 a montré une diminution significative de 85 % de l’excursion glycémique dans les deux premières heures suivant un repas, comparé à Humalog, un analogue d’insuline à action rapide lispro. Adocia a l’intention d’initier ce trimestre un essai de phase I/II d’ADO09, sur une durée de trois semaines.

DBV (DBVT) a confirmé la réalisation de son offre globale pour un montant total de 81 M$ (72 M€). Elle se compose d’une offre de 2 447 500 actions ordinaires (4 895 000 ADS) aux États-Unis et d’un placement privé de 3 552 500 actions ordinaires en Europe.

Zealand Pharma (ZEAL) s’est choisi un nouveau CEO en la personne d’Emmanuel Dulac. Docteur en pharmacie et titulaire d’un MBA de l’ESSEC, le Français rejoint la biotech danoise spécialisée dans les maladies gastro-intestinales et métaboliques. Passé par Novartis et Shire, Emmanuel Dulac était, depuis 2016, directeur commercial (CCO) de la biotech américaine Alnylam.

OSE Immunotherapeutics (OSE) renforce la propriété industrielle autour de FR104, un candidat-médicament d’immunothérapie actuellement en phase II, avec l’obtention d’un brevet délivré par l’Office de la propriété intellectuelle du Canada (OPIC). Par ailleurs, un accord de délivrance d’un brevet a été émis par l’Office américain des brevets et des marques (USPTO) protégeant l’utilisation du produit dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques médiées par les lymphocytes T.

Theranexus (ALTHX) annonce une nouvelle collaboration de recherche en bioinformatique avec Dyliss, une équipe de recherche de l’IRISA (Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires). L’objectif est de renforcer la sélection et de détecter le potentiel de nouveaux actifs dans le domaine des interactions neurogliales. Le mois dernier, la biotech spécialisée en neurologie a abandonné près de deux tiers de sa capitalisation, suite à la publication des résultats d’une étude de phase II qui n’est pas parvenue à démontrer son efficacité dans la narcolepsie, une maladie neurologique.

Non coté

Zionexa lève 4,4 M€ auprès d’Ixio Private Equity, Sofimac Régions et Denos. Spin-off de Cyclopharma, cette biotech est spécialisée dans le développement de compagnons-diagnostics en biologie moléculaire. Elle avait déjà levé 5 M€ en septembre dernier (lire Biotech Finances no 825). Ce nouveau tour de table doit lui permettre d’achever le processus d’enregistrement de son produit phare Estrotep, un biomarqueur destiné à caractériser les récepteurs d’œstrogènes, dans le cadre du diagnostic par TEP-scan du cancer du sein métastatique. Une nouvelle levée de fonds est prévue dans les 12 mois à venir.

Medimprint vient d’obtenir la certification de conformité ISO13485, pour le champ « Conception & développement, fabrication et vente de dispositifs médicaux ». La medtech grenobloise développe un outil d’empreinte tissulaire cérébrale, moins invasif pour le tissu que les outils de biopsie. Il permet ainsi d’accéder à des régions aujourd’hui inexplorées afin d’identifier les cibles thérapeutiques dans les tumeurs cérébrales. Medimprint s’est vu accorder une aide d’1 M€ le mois dernier, via le concours d’innovation opéré par Bpifrance. La prochaine étape repose désormais sur l’obtention du marquage CE espéré à l’horizon 2021 (lire Biotech Finances no 846).

Enterome annonce la nomination de Jan Fagerberg en tant que directeur médical, et de Catherine Mathis comme directrice en charge du développement. Cette dernière était auparavant COO chez ElsaLys Biotech, après 20 ans de carrière chez Transgene. Le duo contribuera aux orientations cliniques et réglementaires pour les premières études chez l’homme. Fin mars, Enterome a signé une collaboration de R&D avec l’institut du cancer Dana-Farber (Boston) sur des antigènes issus du microbiote intestinal comme potentielles immunothérapies contre le cancer.

L’entreprise helvète Polyneuron a collecté voici quelques jours 22,5 MCHF. Ces derniers temps, les entreprises qui gravitent autour du système nerveux central (SNC) n’ont pas les faveurs des investisseurs mais pour Polyneuron, ce n’est pas le cas. Elle cible en effet anti-MAG, une maladie du système nerveux périphérique dont les mécanismes sont bien appréhendés. « La biologie est très bien comprise, donc notre risque se concentre exclusivement sur le développement du produit », note Graziano Seghezzi, managing partner chez Sofinnova Partners, principal investisseur de ce tour. « Au-delà, le marché est bien plus important que ce que nous attendions au départ. Cela reste une maladie rare, mais le produit peut générer jusqu’à 500 M$ et la technologie est extensible pour d’autres pistes. »

Diabeloop et ViCentra, fabricant de la pompe à insuline Kaleido, ont conclu des accords de distribution pour la commercialisation de DBLG1 dans plusieurs pays européens. Ce système de pancréas artificiel a obtenu le marquage CE en novembre dernier. Dispositif intégré, il repose sur un algorithme « auto-apprenant » hébergé dans un terminal dédié, associé à un système de mesure continue du glucose, développé par Dexcom, et à une pompe à insuline (lire Biotech Finances no 839).

En vue

Muriel Gugger

responsable de la Collection des cyanobactéries de l'Institut Pasteur, dont les travaux sont soutenus par l'Institut Carnot Pasteur Microbes & Santé, est au cœur de l'accord qui vient d'être signé avec Deinove pour explorer le potentiel de nouvelles souches ciblées.


Sandrine Charpentier

directrice d'1Kubator Nantes, déploie son partenariat avec la SATT Ouest Valorisation sur les Régions Pays de la Loire et Bretagne. Le dispositif 1KTech, qui s'adresse aux start-up « deeptechs » avec un verrou technologique fort, réunit expertise R&D/innovation et accès marché pour créer davantage de liens entre le monde de la recherche et celui de l'entrepreneuriat.


Berkley Nelson

rejoint Voluntis (VTX), au poste de chief growth officer et comme membre du comité de direction. Il dirigera les activités commerciales de Voluntis afin de développer de nouveaux partenariats avec les organismes payeurs et les professionnels de santé en Amérique du Nord.


Les chiffres

3,3 Md$

Le marché global des greffes vasculaires à l'horizon 2023. Le segment des polytétrafluoroéthylènes (PTFE) a dominé le marché mondial en 2018, avec un chiffre d'affaires de 710,3 M$ (source Research&Market).

7,226 Md$

Le marché des vaccins vétérinaires en 2018, qui devrait enregistrer un taux de croissance de 5,78 % au cours de la période de prévision 2019-2024. La croissance devrait être alimentée par les innovations technologiques en matière de vaccins, la sensibilisation accrue à la santé animale, les investissements d'organismes et d'associations gouvernementales, la demande de protéines animales ainsi que les dépenses consacrées aux soins de santé pour les animaux de compagnie.

18,9 Md$

Le marché de l'analyse cellulaire à l'horizon 2024, contre 13,9 Md$ en 2019. La croissance de ce marché est principalement due à l'augmentation du financement de la recherche et à la progression du nombre d'activités de découvertes de médicaments.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,