vendredi 22 octobre 2021


(BiotechFinances n°960 lundi 11 oct 2021) Alors que Sanofi se remet péniblement de la déconfiture Principia, Novartis, par une sorte de pied de nez d’outre Léman, annonce avoir réussi là où tous avaient échoué Le remibrutinib, un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton, a passé avec succès une nouvelle étape clinique dans une maladie autoimmune (MAI), l’urticaire chronique spontané (CSU) Toutefois, il convient de raison garder Cette phase 2b, qui cherchait à évaluer la sécurité et l’efficacité du remibrutinib chez des patients atteints de CSU insuffisamment contrôlé, aura démontré que la molécule induisait une réponse dose-dépendante