mardi 4 août 2020


En formule allégée pendant le break estival, la rédaction de BiotechFinances vous informe sur les principales news de la semaine.

PAI Partners est entré en négociations exclusives en vue d’acquérir une participation majoritaire dans Amplitude Surgical (AMPLI). Le gestionnaire de fonds LBO, anciennement Paribas Affaires Industrielles, reprend le bloc de contrôle d’Apax partners qui a accompagné Amplitude sur les 9 dernières années. Sur la période, le spécialiste des technologies chirurgicales destinées à l’orthopédie pour les membres inférieurs a doublé son chiffre d’affaires (102,6M€ sur l’exercice 2018/2019) et triplé son EBITDA.

Dans les myopathies myotubulaires et centronucléaires (CNM), le médicament antisens expérimental DYN101 de la biotech strasbourgeoise Dynacure vient d’obtenir la désignation de maladie pédiatrique rare par la FDA. Dynacure qui a levé 47M€ en 2018 et 50M€, en tour C, en avril dernier est accompagné par les fonds américains Perceptive Advisors et Tekla Capital Management, le fonds Large Venture de Bpifrance aux côtés de Andera Partners, Bpifrance, IdInvest, Kurma Partners, Pontifax.

DNA Script a annoncé ce mercredi 29 juillet 2020 une extension de 46 millions d’euros de son tour de table de Série B, portant son total à 80 millions d’euros. Le tour, sursouscrit, est mené par Casdin Capital. Danaher Life Sciences, Agilent Technologies et Merck KGaA à travers son fonds Merck Ventures, trois des leaders du marché de la synthèse d’ADN, participent également au tour de financement aux côtés de LSP, Bpifrance Large Venture et Illumina Ventures. Eli Casdin, fondateur et Chief Investment Officer de Casdin Capital, rejoint le conseil d’administration de DNA Script. Nous vous proposons de voir et d’écouter  l’interview du jour avec Thomas Ybert. Rejoignez notre chaîne Youtube. CLIQUER ICI POUR RETROUVER NOTRE VIDEO.

Enterome, lance son premier essai clinique avec EO2401, une immunothérapie anticancéreuse innovante basée sur le microbiome-antigène («  OncoMimic  ») candidat. L’essai clinique de phase 1/2 «ROSALIE» étudie l’EO2401 en association avec un inhibiteur du point de contrôle immunitaire en tant que nouveau traitement potentiel du glioblastome multiforme progressif ou récidivant (GBM), une forme agressive de cancer du cerveau pour laquelle il n’existe aucun remède. Les premières données cliniques sont attendues en 2022.

Poxel (POXEL) entre potentiellement en phase d’autorisation de fabrication et de commercialisation de l’Imeglimine dans le traitement du diabète de type 2 (DT2) au Japon.  Son partenaire Sumitomo Dainippon Pharma vient de déposer une demande d’enregistrement d’un nouveau médicament (J-NDA) auprès de l’Agence Japonaise des Produits Pharmaceutiques et Dispositifs Médicaux (PMDA). Imeglimine a atteint ses critères principaux d’évaluation et objectifs et a montré un profil de sécurité d’emploi et de tolérance favorable dans trois essais pivots Phase III TIMES chez plus de 1 100 patients.

A Milan, Enthera Pharmaceuticals boucle une série A de 28 M€ auprès de Sofinnova Partners qui avait financé l’amorçage de cette société, d’AbbVie, du fonds JDRF T1D (la branche dédiée au capital-risque de la Juvenile Diabetes Research Foundation) et plusieurs investisseurs italiens dont un consortium coordonné par Banor SIM, groupe piloté par Banca Profilo à travers Arepo Fiduciaria e Indaco Venture Partners SGR. Les fonds serviront notamment à obtenir une preuve de concept clinique chez l’homme de Ent001 une molécule ayant le potentiel de restaurer le compartiment de la cellule beta pancréatique dans le diabète de type 1 ainsi que la structure intestine originale dans les maladies inflammatoires de l’intestin, afin de rétablir les fonctions organiques.

Nanobiotix (NANO) réussit un placement de 3 300 000 actions ordinaires pour un montant brut total d’environ 20,1 M€ avec une décote de 14,5% par rapport au cours moyen pondéré lors de la dernière séance de bourse du 27 juillet. Ce financement devrait permettre d’initier l’étude globale de phase III dans les cancers de la tête et du cou, de compléter la phase d’escalade de dose dans l’étude de phase I en immuno-oncologie de NBTXR3 en combinaison avec inhibiteurs de checkpoint immunitaire (pembrolizumab ou nivolumab) et d’étendre la visibilité financière de la Société. Le 8 juin dernier, Nanobiotix avait obtenu un financement de HSBC et de Bpifrance pour un total de 10M€ sous la forme de PGE (Prêts Garantis par l’Etat). Elle avait indiqué à cette occasion que sa visibilité financière s’étendait jusqu’au troisième trimestre 2021.

Withings, lève 53 M€ auprès de Gilde Healthcare, Idinvest Partners et Bpifrance, via son fonds Large Venture, avec l’appui de BNP Paribas Développement, Oddo BHF et Adélie Capital. L’entreprise leader du suivi de données médicales à distance ambitionne d’inventer une nouvelle génération d’objets connectés qui permettra non seulement de suivre des biomarqueurs inédits mais aussi de coupler les promesses de l’intelligence artificielle à la variété des données collectées pour prévoir et anticiper le déclenchement de maladies avant qu’elles adviennent. Withings annonce, par ailleurs, la création d’un Comité Consultatif Médical avec trois premiers membres : John Halamka (Président de la Mayo Clinic), Craig Lipset (Ex-Directeur de la recherche clinique de Pfizer) et Stéphane Laurent (Ex-Chef du Service Pharmacologie de l’Hôpital Européen Georges Pompidou).