samedi 18 septembre 2021


BF
Lettre n° 951

Nolwenn le Rhun, directrice générale France Orphalan

Par Rédaction , dans Francophone , le 9 juillet 2021

(BiotechFinances n°951 1-07-2021) Ce pourrait être une licorne à venir avec son médicament « Cuprior » ciblant la maladie de Wilson approuvé en Europe depuis 2017 et commercialisé notamment en France depuis 2019 Le tarif négocié annuel du traitement par patient serait de 100 K€ Quelques compétiteurs sont tout de même sur les rangs et les thérapies géniques pourraient rebattre les cartes