mardi 28 juin 2022


BF
Lettre n° 989

Neuflize OBC : les valorisations des médicaments peuvent dépasser de six fois leur marge brute

Par Rédaction , dans Entreprises , le 3 juin 2022

Entretien Jean-Christophe Liard et Anthony Gribe, banquiers d’affaires au sein du Corporate Finance chez Neuflize OBC et Germain Pouillard, Responsable corporate santé à la Banque Neuflize OBC

BiotechFinances : Comment avez-vous vu évoluer le secteur des laboratoires indépendants ?

 Jean-Christophe Liard : Nous assistons à une financiarisation croissante du secteur L’arrivée des fonds d’investissement a conduit les laboratoires à faire évoluer leur business model et à viser une meilleure valorisation de leur capital Cette catégorie d’investisseurs focalise leur stratégie sur trois principaux piliers : la croissance organique, le développement à travers le lancement ou la revalorisation de molécules et les opérations de fusions-acquisitions (M&A) Ce dernier levier consiste dans la plupart des cas à acquérir auprès des « big pharma » des molécules dont ils se désintéressent Alors qu’il y a quelques années, un médicament qualifié de « mature » était valorisé entre trois et quatre