jeudi 6 mai 2021


Moi j’ai dit morose, morose, comme c’est étrange ? Pourquoi aurais-je dit morose, morose…

Par Rédaction , dans Gratuit , le 21 janvier 2020

Que va-t-il se passer pour les biotechs sur les 12 mois à venir ?

C’est vrai ?  Comment peut-on être morose quand on voit un fonds comme Jeito inaugurer l’année 2020 avec une enveloppe de 200M€ (cf Biotechfinances n° 882 20/01/2020)

Mais, au-delà, que va-t-il se passer pour les biotechs sur les 12 mois à venir ? Il y a quelques années de cela, souvenez-vous, l’enthousiasme des participants à la JP Morgan Healthcare conférence était tel qu’il emportait tout sur son passage et le monde des biotechs applaudissait sans coup férir à l’unisson. Tant de liesse, c’était presque éhonté et il fallait tout de même se modérer un peu, remettre les pieds sur terre. Le monde a changé. Aujourd’hui elles semblent bien loin ces années « folles ». On regrette ces mois de janvier qui bruissaient des rumeurs d’intros en France avec ses trois ou quatre dossiers qui, chaque année, animaient la coulisse. Morose, morose… même à 9 000 kilomètres de San Francisco ce sentiment devient palpable.  Mais pourquoi donc ? Allez savoir ou plutôt pressez-vous de venir savoir pourquoi, de venir vérifier par vous-même et confronter vos idées.

Nous invitons mercredi 29 janvier prochain à notre événement after JP Morgan. Au cœur de l’action et de retour de San Francisco, la rédaction de BiotechFinance vous propose de débattre avec Cédric Moreau partner chez Sofinnova et d’autres invités qui nous ferons part de leurs analyses.

C’est GRATUIT (mot magique qui lève toute morosité). Inscrivez vous vite en cliquant sur ce lien : http://bit.ly/2s4yI3A

En prime nous vous offrons (gratuitement aussi) notre numéro 882 spécial JP Morgan.

A vous retrouver mercredi.

Bien à vous tous/toutes.

Jacques-Bernard Taste.