mercredi 29 janvier 2020


En février 2018, Moderna Therapeutics réunissait un syndicat d’investisseurs internationaux aux poches profondes pour un tour G d’une ampleur inégalée : 500 M$ Était-ce un dernier tour pré-IPO ou juste un nouveau « round » de financement avant le suivant ? La question était totalement ouverte, d’autant que dans une interview donnée à EPVantage, le CEO de Moderna, Stéphane Bancel, déclarait qu’il ne voyait aucune urgence à coter la société sur un marché financier, à moins d’avoir des données pertinentes sur le pipeline