dimanche 19 janvier 2020


Il y a un peu plus d’une année, le 3 janvier 2018, entrait en vigueur la Markets in Financial Instruments Directive ou MiFID, deuxième du nom, une directive européenne qui fixait les règles du jeu entre les différents acteurs des marchés financiers (institutions financières, investisseurs particuliers et institutionnels, pourvoyeurs de services) MiFID 2 avait pour mission principale la protection des investisseurs Mais aujourd’hui, l’ensemble de la profession s’accorde pour dire que les solutions apportées ne sont pas satisfaisantes Un article récent des Échos soulignait le désamour des gérants à


Étiquettes :