samedi 28 novembre 2020


« Jamais l’innovation thérapeutique n’a été aussi fertile, ni diverse dans ses formes », a rappelé cette semaine, Frédéric Colet, président du Leem qui fédére les entreprises du médicament « En 2025 c’est-à-dire demain » a-t-il ajouté « 50 % de la pharmacopée proviendra de médicaments de biotechs » Et pourtant, la majorité d’entre elles choisissent d’autres pays d’Europe pour leur recherche clinique C’est en effet la leçon tirée de la 10e enquête annuelle du Leem sur les essais cliniques

Améliorer les délais

L’Europe représente la 2e grande région derrière les États-Unis et participe à 44 % des études cliniques toutes phases confondues Or sur ce marché l’intérieur, la France arrive seulement 4e derrière l’Allemagne qui a détrôné cette année le Royaume-Uni et après l’Espagne dont les efforts pour rendre ses centres plus attractifs s’avèrent payants « Entre 2018 et 2019, 956 études cliniques conduites dans l’un de ces trois pays n’y ont associé aucun centre d’investigation français », regrette Thomas Borel,