vendredi 22 octobre 2021


Alors que le classement de Shanghai a été publié le 15 août, avec un pôle universitaire de Saclay confortant sa place dans le top 20 à la 13e place en amélioration, la part de la recherche française a reculé Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres) a publié en février un rapport sur la part française dans les publications scientifiques mondiales Elle est estimée à 2,8%, juste derrière la Corée du Sud (2,9%), bien loin de la Chine et des Etats-Unis, qui caracolent en tête avec respectivement