jeudi 2 décembre 2021


(BiotechFinances n°964 15/11/2021) 13 Mds$ levés sur le Nasdaq, 64 Mds$ auprès des VC sans compter les 18 Mds$ logés dans des SPAC, les sources mondiales de financements ne manquent pas pour les biotechs cette année Disposant des moyens nécessaires au développement de leurs candidats médicaments, elles semblent moins pressées de se faire racheter par un laboratoire et n’hésitent plus à faire monter les enchères Conséquence, le marché des fusions acquisitions dans le secteur tourne au ralenti cette année retombant même à son niveau de 2017 au 1er semestre

Plus bas sur 5 ans Dans un marché global plutôt dynamique en 2021, les fusions acquisitions dans la biopharma connaissent une accalmie En deals et en valeurs, elles retombent même à leur niveau de 2017 Sur les neufs premiers mois de l’année, les fabricants mondiaux de médicaments ont ainsi investi 52,3 Mds$ en rachetant des biotechs ou des laboratoires contre 130 Mds$ sur l’ensemble de 2020 Heureusement un rallye de fin d’année redonne de l’espoir aux banquiers, grâce notamment au méga deal en cours de 11,5 Mds$ de Merck sur Acceleron Mais cela ne suffira sans doute pas à inverser la tendance Car l’afflux de financements dans la santé cette année a offert aux biotechs l’embarras du choix pour lever de l’argent, que ce soit au Nasdaq où elles s’introduisent à un stade de plus en plus précoce, auprès de fonds d’investissements ou via des SPAC Conséquence elles disposent, une fois n’est pas coutume, des moyens nécessaires à leurs développements cliniques, en tout cas pour mener les programmes le plus loin possible « Cela va dans le bon sens pour la construction d’une filière industrielle et la valorisation des actifs », observe Emmanuelle Trombe, associée du cabinet McDermott à Paris et spécialiste du secteur de la pharma et des sciences de la vie

Cette manne financière à la disposition des jeunes pousses des sciences de la vie fait aussi monter les enchères dans les transactions M&A (Merger and Acquisition) Aujourd’hui les primes d’acquisitions des biotechs cotées au Nasdaq sont