jeudi 6 mai 2021


JANVIER

Novadiscovery lève 5 M€ auprès de Debiopharm dans le cadre d’une série A, qu’elle souhaite compléter avec 2 M€ supplémentaires Ce financement servira à industrialiser sa plateforme d’essais cliniques in silico, utilisés pour prédire l’efficacité des médicaments et optimiser leur développement Cette plateforme adopte un modèle de « logiciel en tant que service » (SaaS) Les fonds levés serviront également à développer la présence de Novadiscovery sur le marché américain

Mutabilis reçoit un financement de 7 M€ de la part de Novo Holdings Repair Impact Fund La biotech parisienne développe de nouveaux antibactériens contre les infections à Gram négatif Avec ces fonds, Mutabilis va accélérer son programme 2G-Dabocins, qui se penche sur le développement d’un agent anti-infectieux à large spectre actuellement en cours d’optimisation

Alderaan réalise une série A de 18,5 M€ menée auprès d’Advent France Biotechnologie (AFB), investisseur et co-fondateur, et de Medicxi, co-lead sur le tour L’entreprise développe deux programmes en immuno-oncologie dont un anticorps qui cible le récepteur CD25 Son originalité : éliminer, par déplétion, les lymphocytes T régulateurs (T-reg) sans bloquer la voie IL2 dans les cellules T effectrices

Eyevensys réalise un tour de table de 30 M$ en série B, dirigé par Boehringer Ingelheim Venture Fund et avec la participation de Pontifax, Bpifrance, CapDecisif et Inserm Transfert La société utilisera les fonds pour poursuivre le développement d’EYS606 dans le traitement de l’uvéite chronique non infectieuse (NIU)

Jeito annonce une première levée de 200 M€ pour son fonds Jeito I Rafaele Tordjman a trouvé, le soutien de Bpifrance, d’investisseurs institutionnels (BNParibas Fortis, CNP, Aviva, Axa), mais également de family offices, issus aussi bien du private equity que du secteur santé, et d’un fonds d’investissement chinois Elle espère signer le closing final du fonds à 500 M€, d’ici fin 2020

TScan Therapeutics (Waltham, Ma) a levé 35 M$ auprès de l’institut Novartis pour la recherche biomédicale (NIBR), Pitango Venture Capital et Astellas Venture Management qui rejoignent 6 Dimensions Capital, Longwood Fund, Bessemer, GV, Novartis Venture Fund et Google Ventures TScan Therapeutics a collecté 60 M$ depuis sa création et sa recherche porte sur de nouvelles cibles de récepteurs des cellules T réactives aux tumeurs (TCR)

Genkyotex (GKTX) lance une augmentation de capital de 6,13 M€, au prix de 2,02 € , soit une décote de 7,1 %, à raison de une action nouvelle pour trois actions existantes L’opération est garantie à hauteur de 4,6 M€ par des engagements de souscription La biotech disposait de 2,4 M€ de trésorerie nette à fin décembre

Urania Therapeutics annonce avoir reçu un financement de 1,7 M€ de la part de Bpifrance dans le cadre du plan deeptech Cette biotech strasbourgeoise développe, à partir d’une plateforme dite de translecture, de petites molécules ciblant des maladies monogénique

Heparegenix lève 11 M€ auprès de ses investisseurs historiques, Boehringer Ingelheim Venture Fund GmbH (BIVF), Novo Holdings A/S, le « High- Tech Gruenderfonds », Coparion et Ascenion Biotech allemande, basée à Tubingen, Heparegenix développe des thérapies regeneratives ciblant les pathologies du foie

Seekyo a bouclé une première levée de fonds de 800 000 € auprès de business-angels, ainsi que du Fonds Européen d’Investissement (prêt amorçage) et de Bpifrance, via le frenchtech seed Seekyo déploie des chimiothérapies de nouvelle génération et un candidat-médicament ciblant les tumeurs solides

Luxia Scientific annonce une levée de fonds de 700 K€ collectée en partie sur la plateforme Wiseed et auprès d’investisseurs privés dont Matmut Innovation La biotech commercialise un test de perte de diversité du microbiote intestinal

C4Diagnostics, spécialiste du diagnostic in vitro pour les maladies infectieuses, lève 2,3 M€ L’un des principaux investisseurs privés sur cette série A est l’Américain Andreï Polukhtin, pdg de Click Chemistry Tools, fournisseur historique de C4Diagnostics À ses côtés, figurent le Crédit Agricole via CAAP Création et les actionnaires historiques dont Région Sud Investissement géré par Turenne et R2V géré par ACG Management Les fonds serviront à accélérer le développement commercial de son produit phare, C4Legio, qui permet de diagnostiquer la légionellose

le groupe anglo-suédois AstraZeneca annonce un investissement pluriannuel de plus de 500 M$ en France Cet investissement comprendra cinq volets : le développement industriel avec son site de Dunkerque, le renforcement de sa stratégie de R&D en France, l’implantation d’un Hub Européen de l’Innovation à Paris, la mise en place d’un partenariat stratégique avec L’Ascenseur pour l’accès à l’emploi des jeunes, ainsi que la limitation de son empreinte environnementale Cet investissement s’étendra sur 5 ans et pourrait amener la création de près de 150 emplois


Le francophone du mois – Michael Krel, Partner chez Sofinnova

Il était Senior Associate chez Sofinnova depuis 2013 puis Principal à compter de 2017, le voici promu Partner au sein de l’équipe biotechnologies industrielles dans l’une des certainement plus belles équipes européennes du Capital-Risque Dès les premières minutes d’échange, Michael Krel, 43 ans, ancien élève de l’École polytechnique et titulaire d’un doctorat en chimie organique de l’université Paris-X donne le ton Comme tous les co-équipiers de Sofinnova, c’est un passionné : une fois lancé sur son sujet de prédilection, il est intarissable mais vous conserve cette écoute bienveillante qui est aussi une marque de fabrique maison Né dans et pour les biotechs industrielles, Michael Krel est passé par le business développement chez Metabolics Explorer (2007-2010) et chez Deinove (2010-2013) Depuis son arrivée chez Sofinnova, il a notamment participé aux dossiers d’Enobraq, d’Afyren et de Comet Bio Il est aujourd’hui membre du board des 3 sociétés et a même occupé, un temps, la fonction de CEO d’Enobraq « En biologie industrielle nous n’en sommes encore qu’au début de la courbe d’apprentissage mais le deal flow est intense, nous a-t-il confié Nous recevons environ de 150 à 200 dossiers par an et 80 % d’entre eux sont des affaires que nous n’avions jamais vues » La dynamique biotech industrielle existe donc bel et bien même si, en France, elle est quelque peu masquée par l’effervescence quotidienne des biotechs rouges Sofinnova est en pointe sur tous les fronts Pour l’industrie, il intervient avec son fonds Sofinnova IB 1 lancé en 2018 avec 125 M€ qui a pris la suite de Sofinnova Greenseed fund créé dès 2012 « Denis Lucquin possède un track record de plus de dix ans dans le domaine Le fait d’être précurseurs nous donne un avantage certain mais il faut toujours et encore évangeliser », souligne Michael Krel qui ajoute : « Les laboratoires qui signent des licences c’est bien, mais il faut aussi savoir créer son propre destin » Cette année 2020 qui devrait être jalonnée par des refinancements, des lancements d’usines et de nouveaux fonds pour la biotech industrielle leur en offrira peut-être l’occasion


FEVRIER

DBV Technologies (DBV) annonce une augmentation de capital de 140 M€ par le biais d’une offre publique aux États-Unis, au prix de 10,25 $ par ADS (une action équivaut à deux ADS), et d’un placement privé en Europe, au prix de 18,63 € La biotech française compte, avec cette opération, repousser d’environ six mois son autonomie financière, jusqu’au 1er trimestre 2021

GeNeuro (GNRO) lève 17,5 M€ via un placement privé réalisé auprès d’investisseurs institutionnels, dont l’Institut Mérieux La biotech suisse, dont la position de trésorerie s’élevait à 5,9 M€ au 31 décembre 2019, prolonge sa capacité financière jusqu’à mi-2022 Cette nouvelle visibilité va lui permettre de mener à terme l’essai clinique avec temelimab, son produit phare, mené avec le Karolinska Institutet (Stockholm), chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) et dont le handicap progresse sans crises inflammatoires

Sequana Medical (SEQUA) lève 19 M€ pour financer la poursuite de l’essai pivot américain mené avec son Alfapump dans le traitement de l’ascite due à la cirrhose du foie, et d’un essai européen chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque qui ont cessé de répondre aux diurétiques

Cynbiose obtient un financement de 1,9 M€ dans le cadre du programme d’Investissement d’Avenir (PIA) destiné au lancement de la « filière d’excellence » Cynbiome CRO spécialisé dans les modèles animaux pour la recherche préclinique se consacrera, dans le cadre de Cynbiome, à la mise au point d’un modèle de primate non-humain dédié à l’étude du microbiome et des maladies infectieuses humaines

Genoway lève 6,2 M€ dont 1,7 M€ auprès de ses actionnaires historiques (Eximium, Dassault Développement, les dirigeants de la société et un groupe d’investisseurs, complété par des emprunts bancaires pour 4,5 M€, dont 1,5 M€ émane de Bpifrance

Catalent s’offre Masthercell pour 315 M$ La CDMO américaine prend ainsi une belle position sur le marché belge et européen en rachetant un des acteurs de pointe dans les thérapies cellulaires

Après Moderna et GSK, Gilead se lance dans la lutte contre le coronavirus 2019-nCoV Le groupe pharmaceutique va travailler avec les autorités sanitaires chinoises pour mettre en place un essai clinique randomisé dans le pays avec son médicament expérimental remdesivir

Aimmune Therapeutics (AIMT), concurrent direct de DBV Technologies, obtient l’approbation de la FDA pour PALFORZIA, son immunothérapie orale phare dédiée aux patients allergiques aux arachides

Valneva (VLA) a annoncé un accord de financement avec deux fonds US, Deerfield Management Company et OrbiMed, qui inclut un emprunt de 60 M$, avec la possibilité de procéder à des tirages supplémentaires jusqu’à 25 M$ au cours des douze prochains mois La biotech prévoit notamment d’utiliser les fonds pour poursuivre l’avancée de ses deux principaux programmes cliniques contre la maladie de Lyme et le chikungunya

Genkyotex (GKTX) boucle une augmentation de capital de 4,9 M€ L’entreprise dégage ainsi les moyens de soutenir setanaxib son candidat le plus avancé dans des indications fibrotiques

La medtech suisse Lunaphore Technologies lève 21,2 M€ auprès de l’investisseur japonais PHC Holdings Corporation, suivi des investisseurs historiques Redalpine Venture Partners, Occident et Alpana Ventures Lunaphore déploie des équipements de nouvelle génération pour la recherche contre le cancer et le diagnostic tissulaire

MaaT Pharma, lève 18 M€ en série B auprès de ses investisseurs historiques : Seventure Partners, Crédit Mutuel Innovation et Biocodex Une occasion de faire également entrer un fonds américain à son capital : SymBiosis LLC Il s’agit de poursuivre les développements cliniques en cours, sur des patients atteints de cancer liquide (leucémie principalement)

Valbiotis boucle un partenariat stratégique de 4,7 M€ avec Nestlé Health Science Un accord qui pourrait même atteindre 60 M€ via des paiements d’étapes  Ce partenariat assure à la société le développement et la commercialisation de Totum-63 (ex Valedia) destiné aux personnes prédiabétiques

OncoDNA finalise une série B de 19 M€, menée par Vesalius Biocapital III et Swisscanto Invest, avec le soutien de la SFPI Les actionnaires historiques (CPH Banque, Inventures, Sambrinvest, Sofinim et la SRIW) ont également participé La plateforme web OncoKDM permet d’agréger les données rentrées par les oncologues, de les analyser, puis de fournir un rapport destiné à les aider dans le choix du traitement adéquat

Stilla boucle un nouveau tour de table de 20 M€, dirigé par le groupe chinois TUS-
Holdings dirigé par Shugui Wang, via sa filiale luxembourgeoise Tuspark Europe, et suivi par ses investisseurs historiques : Illumina Ventures, Kurma Partners, LBO France, Paris Saclay Seed Funds, BNP Paribas et Idinvest Partners

Sanofi (SAN) s’associe au ministère américain de la Santé via la Biomedical Advanced Research and Development Authority pour développer un vaccin contre la COVID-19 Le laboratoire français utilisera sa technologie de recombinaison de l’ADN pour « accélérer la mise au point d’un vaccin potentiel contre le Covid-19 »

Le francophone du mois – Tuan Nguyen, président de GoLiver

Un étudiant modèle qui a toujours voulu être chercheur (« C’était mon Graal ! » dit-il), et qui trouvait extraordinaire la possibilité de pouvoir transformer des virus dangereux en virus thérapeutiques Tuan Nguyen le président de GoLiver est habité par l’idée « d’apporter des médicaments chez le patient » Avec GoLiver Therapeutics* qu’il a créée en 2017 à Nantes, il espère mettre sur le marché d’ici 7 ans sa solution injectable de cellules hépatiques congelées fabriquées à partir de cellules souches pluripotentes, et capable de guérir les insuffisances hépatiques sévères « À ce jour, il n’y a pour les maladies hépatiques au stade terminal pas d’autres alternatives que la greffe de foie, note Tuan Nguyen Or le nombre de greffons transplantables est ridiculement faible : moins de 3 foies pour 10 demandes » Autre aspect du problème, une greffe et le traitement immunosuppresseur associé génèrent un coût d’environ 600 K€ par malade « C’est très lourd pour les systèmes de santé et pour le patient qui n’est pas à l’abri d’effets secondaires importants », indique le patron de GoLiver qui ajoute : « Nous espérons faire tomber la thérapie entre 100 K et 200 K avec un traitement sans autre effet que la seule régénération du foie par simple injection de cellules hépatiques » Pour l’heure les signaux sont au vert En décembre dernier, l’entreprise a signé un protocole d’accord avec l’hôpital Paul Brousse, premier centre de greffe du foie en France, pour définir le design et la mise en place des essais cliniques de phase I/IIa pour le traitement des insuffisances hépatiques « Nous pourrions démarrer d’ici 3 ans avec 10 patients » précise Tuan Nguyen Une échéance clef pour l’entreprise qui a levé 3 M€ depuis l’origine et souhaite mobiliser 10 M€ lors d’un prochain tour en vue d’accélérer son développement

* GoLiver Therapeutics est une spin-off de l’Inserm et de l’Université de Nantes (CRTI UMR1064, ITUN, CHU de Nantes)


MARS

EOS imaging (EOSI) annonce son rachat par Alphatec (ATEC), une société américaine de dispositifs médicaux pour la chirurgie du rachis L’offre publique d’achat se réalisera au prix de 2,8 € par action, soit une prime de 64 % par rapport aux derniers cours de l’action EOS à Paris

Scipio lève 6 M€ via une série A menée par M Ventures, filiale capital-risque de Merck KGaA L’opération a été suivie par les investisseurs historiques, Seventure Partners et High-Tech Gründerfonds, mais également par Arbevel et Investiere Basée à Paris, la jeune biotech développe un kit de différents réactifs, destiné à la préparation d’échantillons pour le séquençage d’ARN

Advanced Biodesign lève 9 M€ auprès de Xerys Ces fonds doivent permettre d’engager la phase 1 d’un essai clinique sur la leucémie myéloïde aiguë

DBV Technologies (DBV) annonce l’exercice partiel de l’option de surallocation pour son augmentation de capital, composée d’une offre d’ADS aux États-Unis et d’une offre d’actions en Europe Le montant de l’offre globale s’élève à environ 146 M€

Pharnext (ALPHA) réalise une augmentation de capital de 7,7 M€ via l’émission de 1 799 061 actions nouvelles À l’été 2019, la FDA avait recommandé à la biotech parisienne de conduire une nouvelle phase 3 pour son produit phare PXT3003 Avec cette nouvelle levée de fonds, elle va pouvoir financer ses activités au cours des douze prochains mois

Biotalys lève 10 M€ auprès de ses actionnaires actuels et avec la participation d’un nouvel investisseur américain, Novalis LifeSciences Le tour de table servira notamment à l’homologation et à la production à l’échelle commerciale du produit biofongicide le plus avancé de la biotech belge

Le montant de l’OPA de Gilead sur Forty Seven atteint 4,9 Mds$ La pharma paye au prix fort la pathérapie d’immuno-oncologie déployée par Forty Seven dans des maladies telles que le syndrome myélodysplasique, la LMA et le lymphome diffus à grandes cellules B

Experte dans la recherche de médicaments ciblant les Récepteurs Couplés aux Protéines G (RCPG) en neurologie, immuno-oncologie et maladies rares, Domain Therapeutics acquiert Prestwick Chemical et Neurofit deux filiales de l’Australien Bionomics et valorise ainsi son potentiel aux yeux de futurs investisseurs

La société de capital-risque néerlandaise Life Science Partners atteint 600 M$ pour LSP 6, le plus grand fonds jamais levé en Europe axé sur les sciences de la vie

Lysogene (LYS) réalise une augmentation de capital