mardi 26 janvier 2021


(BIOTECHFINANCES  N°923 Lundi 7 décembre 2020) On assiste depuis plusieurs semaines à une surenchère de communiqués de presse sur l’efficacité des vaccins contre la Covid En juillet, l’administration russe et l’Institut Gemeleïa avaient communiqué une efficacité de 92,5 % pour leur vaccin anti-Covid Sputnik V à base d’adénovirus modifié Ensuite ce fut le tour de Pfizer avec BioNTech de reprendre la tête avec son vaccin à d’abord 90 %, puis 95 % d’efficacité, suivi de près par Moderna qui elle aussi postait un 94,5 % triomphant En queue de peloton, AstraZeneca associé à l’université d’Oxford, pour un nouvel adénovirus modifié, plafonnait à 70 % Mais pour l’instant, seul le vaccin