samedi 25 janvier 2020


DBV Technologies (DBV), a déposé une demande de licence biologique auprès de la FDA pour Viaskin Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide. Cette soumission apporte les compléments d’informations, sur les procédures de fabrication et de contrôle qualité, demandées par la FDA en décembre 2018, DBV avait alors volontairement retiré sa première demande de BLA.

Le DYN101 de Dynacure s’est vu attribuer la désignation médicament orphelin par la FDA. Ce candidat est conçu pour moduler l’expression de la dynamine 2 (DNM2) pour le traitement des myopathies centronucléaires (CNM). Dynacure compte lancer une étude de phase 1/2 intitulée «Unite-CNM», au second semestre de 2019. DYN101 est en cours de développement en collaboration avec Ionis Pharmaceuticals, le chef de file du développement de médicaments ciblant l’ARN.

ObsEva (NASDAQ: OBSV / SIX: OBSN), a obtenu une facilité de crédit de 75 M$ auprès d’Oxford Finance. La somme est destinée à faire progresser le pipeline de développement en retard de ObsEva comprenant des essais de phase 3 sur le nolasiban chez des patients subissant un transfert d’embryon (ET) à la suite de fécondation (FIV) et de linzagolix pour le traitement de la douleur et de la lourdeurs associées à l’endométriose.

Noxxon (ALNOX), a reçu des lettres d’intention et des engagements fermes pour un investissement à long terme de 1 M€ par placement privé et un engagement supplémentaire pour un futur placement privé. La clôture et le règlement de cette transaction sont prévus dans les 14 prochains jours. Cet investissement doit permettre de poursuivre l’étude de Phase 1/2 sur le cancer du cerveau et d’attirer de nouveaux investisseurs à long terme.

Le Dupixent (dupilumab) de Sanofi a montré des résultats de phase III positifs dans le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans. Le médicament a atteint ses critères d’évaluation principaux et secondaires. A ce jour, Dupixent est le premier et le seul médicament biologique ayant permis d’observer des résultats positifs dans cette catégorie de patients pédiatriques. La soumission pour l’enfant auprès de la FDA des États-Unis est planifiée pour le quatrième trimestre de 2019.

Imcyse, a nommé Thomas Taapken, un expert de l’industrie des biotechnologies, en tant que directeur exécutif et président du conseil d’administration. Cette nomination fait suite à la récente levée de fonds de série B de 28 millions d’euros de la société. Parallèlement plusieurs nouveaux membres ont été nommés au sein du conseil d’administration. Dans le même temps, Pierre Vandepapelière quitte son poste actuel de CEO pour se concentrer sur son rôle de Chief Medical Officer.

Poxel (POXEL), lance une étude PK/PD dans le cadre de son programme clinique de phase IIa sur le PXL770, le premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique d’activateur direct de la protéine kinase, activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), pour le traitement de la NASH. Il est prévu de recruter environ 16 patients par dose, avec pour objectif principal d’évaluer le profil PK complet du PXL770, ainsi que sa sécurité d’emploi et son profil de tolérance chez des patients atteints de la maladie du foie gras non alcoolique (NAFLD) susceptibles d’être atteints de la NASH. L’étude évaluera également l’effet du PXL770 sur les deux principales voies métaboliques ciblées : la lipogenèse hépatique de novo (DNL) et la lipolyse.