samedi 14 décembre 2019


Plutôt discrète depuis son IPO manquée, en juin dernier, la medtech parisienne est sortie de sa réserve en dévoilant les résultats positifs de l’étude SCOPE 1 (lire chiffres clefs) Cet essai clinique, conduit avec 102 patients souffrant d’anévrisme de l’aorte abdominale (dilatation de l’aorte), visait à valider la technologie Kardiozis, l’une des quatre plateformes d’Affluent Medical Dans le bras témoin, les patients était traités suivant une procédure conventionnelle de réparation endovasculaire (insertion d’un cathéter puis pose d’un introducteur fémoral servant à détourner la circulation du sang de l’anévrisme et réduire le risque d’éclatement) Dans le bras expérimental, les médecins ont complété


Étiquettes : , , , , , , , ,