jeudi 29 septembre 2022


(BiotechFinances n°993 lundi 4 juillet 2022) La R&D du groupe a pour mission de fournir au moins une nouvelle entité moléculaire ou une indication significative chaque année L’une des voies de recherche de nouveaux actifs innovants se trouve dans les partenariats ou l’acquisition de cibles de choix comme l’a montré le rachat d’Epizyme ce début de semaine (lire Ipsen sort son chéquier en Une de ce n°993)

Dans le cadre de sa stratégie « Focus, Ensemble, Pour les patients et la société » mise en œuvre fin 2020, le laboratoire pharmaceutique Ipsen déploie un plan ciblé d’innovation R&D externe et partenariats dans ses trois axes thérapeutiques (hématologie, maladies rares et neurosciences) « Howard Mayer, Directeur de la R&D et moi-même, travaillons main dans la main, sous le leadership de notre Directeur général, David Loew, pour construire un portefeuille solide et équilibré de produits dans notre pipeline, aussi bien en termes de stade de développement, de niveau de risque que d’aires thérapeutiques, » souligne Philippe Lopes-Fernandes, Chief Business Officer (CBO) En 2021, Ipsen a conclu sept partenariats d’innovation externes pour huit actifs notamment avec Genfit, BAKX et IRLAB (voir encadré)

Fort d’un chiffre d’affaires de près de 2,9 Mds€ en 2021 et d’une implantation commerciale dans 115 pays, Ipsen entend apporter son expertise ainsi qu’un rayonnement mondial à ses co-contractants « Chaque actif pour lequel nous concluons un partenariat devient une priorité pour nous au sein de notre portefeuille de produits en R&D, précise le Chief Business Officer (CBO) Notre but est de réaliser le plein potentiel de ces programmes externes et de les transformer dans des réelles options de traitement pour les patients qui