mardi 2 juin 2020


Après 10 ans de recherche et développement, Innobiochips passe à la commercialisation « En 2018, nous devrions enregistrer un chiffre d’affaires d’environ 1,2 M€ », promet Stéphane Duthoit, le président de la biotech lilloise spécialisée dans des solutions de diagnostic multiplexes Nommée Syrus, la technologie développée par Innobiochips permet de multiplier les tests de diagnostic à partir d’un même échantillon Elle s’adapte à la méthode de diagnostic immuno-enzymatique Elisa, couramment utilisée dans les laboratoires depuis de nombreuses années Elisa permet de visualiser une réaction antigène-anticorps par l’intermédiaire d’un substrat qui provoque la libération de composés colorés lors de la réaction recherchée Les