vendredi 20 mai 2022


BF

Inhibiteur synthétique : Ecrins therapeutics veut stopper les cellules cancéreuses avec ET-D5

Par Rédaction , dans BIOTECH , le 7 mai 2015

Inhibiteur synthétique : une bonne piste contre la prolifération tumorale ?

Andréï PopovAndréï Popov, président de Ecrins Thérapeutics à Genroble, vient de réussir une belle levée de fonds de 535 K€ via la plateforme de crowdfunding Wiseed Il évoque dans cette interview les enjeux de sa recherche sur l’inhibiteur synthétique, ET-D5, et l’expérience du crowdfunding

Blog Biotech finances : Bonjour Andreï Popov, vous êtes le président de la société Ecrins therapeutics qui développe une molécule qui s’appelle ET-D5 qui affame les tumeursen quelque sorte un inhibiteur synthétique qui les empêche de se nourrir en les privant d’apport sanguin Expliquez-nous un peu les mécanismes d’action de cet inhibiteur synthétique ET-D5 Qu’est-ce que vous adressez et qu’est-ce que vous ciblez comme types de cancers

Andreï Popov, président de la société Ecrins therapeutics : Oui tout à fait, c’est un molécule novatrice dans le sens où elle a une cible moléculaire originale L’intérêt de cette molécule, c’est sa double action  Elle possède une activité anti-prolifération, c’est-à-dire qu’elle retarde ou arrête complètement les cellules tumorales Mais aussi elle agit sur les vaisseaux tumoraux, ceux qui nourrissent la tumeur Ces vaisseaux, une fois qu’ils sont affectés par notre inhibiteur synthétique la molécule ET-D5, sont privés du flux sanguin ce qui entraine une nécrose de la tumeur

BBF : Vous parlez de first-in-class et d’inhibiteur synthétique et sélectif Expliquez synthétique

Andreï Popov, président de la société Ecrins therapeutics : Inhibiteur synthétique ? Synthétique cela veut dire que la molécule en question est relativement simple chimiquement On réalise la synthèse en 4 étapes C’est une petite molécule chimique qui est très simple Et cet inhibiteur synthétique, est différent de certains inhibiteurs de phosphatase I qui sont connus mais qui sont des molécules qu’on appelle « not drug like » On ne peut pas les synthétiser facilement et si on peut les synthétiser, ils ne sont pas drug-like et donc on ne peut pas les administrer chez l’homme

BBF : A propos de cet inhibiteur synthétique on entre donc de plain pied dans la biologie synthétique ?

Andreï Popov, président de la société Ecrins therapeutics : Oui tout à fait Cet inhibiteur synthétique est une molécule chimique, synthétique très simple qui est facile à synthétiser et facile à administrer, ce qui est un avantage concurrentiel non négligeable

BBF :  Et


Étiquettes : , , , , ,