Accueil / BIOTECH / Immune Pharmaceuticals avance sur ses bispécifiques

Immune Pharmaceuticals avance sur ses bispécifiques

AUDIO – La biotech New-yorkaise Immune Pharmaceuticals (US45254C1018 – IMNP) vient de signer, ce lundi 23 janvier, un accord de collaboration important avec plusieurs institutions académiques françaises (Satt Sud-Est, CNRS, UNS – université de Nice Sophia Antipolis et le CMS Centre scientifique de Monaco).

Daniel Teper
Daniel Teper, CEO d’Immune Pharmaceuticals.

Cette signature confirme la qualité des collaborations initiales entre Jean Kadouche co-fondateur d’Immune Pharmaceuticals et le Pr Gilles Pagès du Centre scientifique de Monaco. Daniel Teper, CEO d’Immune Pharmaceuticals, revient sur les termes et les objectifs de cet accord. Il annonce une prochaine forte capitalisation de la filiale d’Immune, Cytovia Immune Oncology, en charge de cet axe de recherche spécifique.

Ecoutez la suite : cliquez sur le player.

Dans nos archives.

Immune augmente ses champs de valeurs

C’est une levée de fonds qui arrive à un moment charnière pour la société », commence Daniel Teper, CEO de la New-Yorkaise Immune Pharmaceuticals, au sujet du nouveau financement de 10,4 M€ clôturé auprès d’un family office, un investisseur historique dont l’identité n’a pas été dévoilée. Il explique : « D’un côté, nous avons fini d’absorber les contrecoups d’une baisse du cours de l’action. Parallèlement, nous sommes à un point très proche des premiers résultats cliniques du bertilimumab, notre produit phare, prévus début 2017. Étant données les nouvelles que nous attendons dans les semaines à venir, nous anticipons que ces prochaines tranches de paiement se feront à des valorisations plus élevées, auront moins de dilution et pas de pression pour le stock. » L’argent levé servira uniquement au développement du bertilimumab, candidat-médicament qui cible en premier lieu la pemphigoïde bulleuse, une maladie auto-immune de la peau, et la colite ulcerative, une maladie inflammatoire digestive. Immune Pharmaceuticals poursuit le recrutement de patients pour des essais cliniques de phase II dans ces deux indications. L’objectif de ces études est de montrer que la prise répétée du bertilimumab est bien tolérée, tout en diminuant de manière importante les symptômes des maladies. D’autres indications sont considérées pour ce produit qualifié de « pipeline » par la société, notamment la dermatite atopique (eczéma sévère), le NASH, la maladie de Crohn et l’asthme sévère. Quatre sociétés à la conquête de 2017 «Nos autres actifs méritent aussi du financement séparé pour accélérer leur propre développement.

Trois nouvelles sociétés, chacune ayant des équipes de direction et des boards distincts

 

C’est pourquoi nous le ferons avec trois nouvelles sociétés, chacune ayant des équipes de direction et des boards distincts qui seront mis en place au cours des six prochains mois », annonce Daniel Teper. Les trois nouvelles sociétés ayant un actionnariat initial dans Immune avec des objectifs de financement privé sont Cytovia Oncolgy en immuno-oncologie, Maxim Pharmaceuticals en traitement de la douleur et NanoMed Dermatology en dermatologie. « La firme d’immuno-oncologie, en fonction du plan stratégique que nous avons en place, nécessitera un financement pouvant atteindre 47 M€. Les deux autres filiales seront moins gourmandes en capitaux, je prévois initialement 9,5 M€ pour chacune », indiquet-il. La force d’Immune Pharmaceuticals est sa capacité de réintégrer et de réinventer des actifs qui n’avaient pas été développés par d’autres sociétés, aux dires du patron, qui injecte 9,5 à 14 M€ de son budget annuel dans la R&D : « C’est une bonne chose d’avoir un portefeuille diversifié et riche, mais ceci est difficile à financer dans la même société. L’approche par filiales séparées permettra d’avoir des équipes très focalisées et de trouver des investisseurs qui adhèrent à chaque projet spécifiquement », explique Daniel Teper. Chacune de ces nouvelles sociétés a le potentiel d’engendrer un chiffre d’affaires à partir de 2017, période de transition capitale pour Immune Pharmaceuticals qui en sera à sa sixième année d’existence.

Découvrez les sommaire de notre hebdomadaire imprimé et en ligne Biotech Finances n° 753. 

 


Voir aussi

15H Biotech express mercredi : Roivant Sciences, Affluent Medical, Kreos Capital, Alize Pharma 3

Roivant Sciences lève 200 M$ auprès de NovaQuest Capital Management, Investissements RTW et d’autres grands …

Laisser un commentaire