Accueil / Audio/Video / Audio / Illumina à Genopole : une première européenne

Illumina à Genopole : une première européenne

ÉDITION AUDIO : Andrew Alston, directeur Europe du sud pour Illumina (ILMN), vient de lancer son « Solution Center » sur le Genopole à Evry. 

Andrew Alston, directeur Europe du sud Illumina.

Il revient dans l’interview exclusive qu’il nous accordée sur les enjeux de ce développement, le premier du genre en Europe pour le groupe américain leader mondial des technologies de séquençage de l’ADN et de l’analyse des variations génétiques.

Illumina a été fondée à San Diego en 1998, nous dénombrons à ce jour 6 000 employés dans l’entreprise et notre chiffre d’affaires est de 2,4 milliards de dollars.

« Nous développons des outils et des systèmes d’analyse génétique à grande échelle. »

L’objectif avec le Solution Center installé sur le Genopole d’Evry est de créer un lieu d’échange et d’information pour nos clients et pour l’écosystème plus large. Le centre inclus des laboratoires avec des instruments extrêmement performants qui comprennent quasiment l’ensemble des gammes d’Illumina.

« Notre Solution Center du Genopole d’Evry est au cœur du réseau mondial de la génétique et de la génomique. « 

« Le choix de l’implantation française a été fait rapidement sur la base de tout ce qui tourne autour de la génétique en France, du fait du nombre de clients que nous avons dans l’Hexagone et aussi des annonces du gouvernement qui montrent à travers le plan génomique 20/25 qu’il y a un très fort intérêt sur la thématique. »

Notre centre est capable de former jusqu’à 1000 personnes par an. Nous sommes 37 au total. Nous proposerons des formations d’initiation pour les personnes qui ne connaissent pas bien le séquençage de nouvelle génération. Pour nos clients nous proposerons aussi des formations beaucoup plus appliquées dans nos laboratoires. Nous ferons aussi des formations sur mesure.

Pour écouter l’intégralité de l’interview d’Andrew Alston, cliquez sur le player ci-après. 

 

 


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 853 – 28/04/2019

LA UNE BIOTECHS VÉTÉRINAIRES : COMME CHIENS ET CHATS AVEC LES VC ? ESSENTIEL : …