vendredi 22 octobre 2021


Lors de son lancement en 2016, Ibionext avait collecté 90 M€ Cinq ans et neuf investissements plus tard, le start-up studio fondé par Bernard Gilly, récidive Pour son 2e fonds, Ibionext Growth Fund 2, le fondateur de Gensight et de nombreuses autres biotechs s’apprête à lever entre 120 et 150 M€ En parallèle, plusieurs entreprises du portefeuille entament aussi des tours de financements, ou avancent sur des projets de cotation Revue détaillée du newsflow

visionnaire, et serial entrepreneur dans les biotechnologies et technologies médicales, Bernard Gilly (1) se prépare à une année 2022 chargée Son modèle de start-up studio, créé en 2016 pour « faire bouger les lignes du private equity et recréer des conditions favorables à la croisssance des sociétés healthtech en France » est un succès La preuve, un 2e fonds, Ibionext Growth Fund 2, est en cours de collecte « Notre objectif est de lever entre 120 et 150 M€ d’ici la fin de l’année, pour être opérationnal en 2022 », confie-t-il Le ticket moyen qui se situait jusque-là à 10-15 M€ pourrait alors grimper autour de 15-20 M€ Pour ce prochain fonds, plusieurs investissements ont déjà été identifiés, dans des domaines thérapeutiques aussi variés que la maladie d’Alzheimer, l’ostéoporose ou le stress

Gensight :1ère thérapie génique sur le marché

En attendant, les 9 sociétés healthtech du réseau Ibionext, toutes hébergées dans le start-up studio près de la Bastille à Paris, regorgent d’actualités A commencer par Gensight Biologics, fondée et dirigée par Bernard Gilly la biotech devrait lancer sur le marché l’année prochaine, son 1er produit Une thérapie génique pour traiter la neuropathie optique héréditaire de Leber (Lire Biotech Finances n° 938 du 5 avril 2021, « GENSIGHT DERNIER TOUR A PARIS ») Lumevoq fait déjà l’objet de traitement compassionnel depuis 2019 « Nous avons déposé le dossier de demande de mise sur le marché auprès de l’EMA en septembre 2020 La crise sanitaire et notamment le développement de la production de vaccins ARN a entraîné des retards importants dans la bioproduction d’autres produits biologiques, notre