lundi 24 février 2020


À cette question très provocatrice, ou très cynique, nous allons pousser des cris d’orfraie en nous indignant de la possibilité qu’une telle interrogation puisse être même évoquée Ensuite, la réaction épidermique passée, la question chemine tranquillement Car après tout, depuis l’émergence de l’industrie pharmaceutique au XIXe siècle, la santé est considérée comme un marché où se rencontrent une offre de traitement par des vendeurs et une demande de thérapies portée par des acheteurs, qui se trouvent être aussi des patients C’est ce terme de patient qui pourrait disqualifier la conception même de marché, lorsque l’on évoque la santé, qui est souvent publique Mais aujourd’hui, alors que