dimanche 20 septembre 2020


BF

FrenchTech : le temps du HealthTech n’est pas (encore ?) venu

Par Rédaction , dans BIOTECH Rouges , le 23 septembre 2019

[box type= »note » align= » » class= » » width= » »]Tribune libre[/box]

Bruno Arabian, Ulysse communication 

Mercredi 18 septembre 2019, dès le milieu de journée Sur le perron puis dans les salons de l’Elysée Puis le buzz sur les réseaux sociaux Partout les mêmes sourires, les mêmes « congrats » Les émojis pullulent de la part de journalistes, de communicants, de consultants, de banquiers, et bien entendu de dirigeants : des pouces levés, des clappements de mains, des likes à profusion La sélection NEXT40 est sortie et notre Président met en scène sa start-up Nation Tout le monde est heureux Si les modalités sont encore floues, seule certitude, la BPI jouera encore un rôle central dans la distribution des moyens La France va mobiliser une somme rondelette pour l’innovation et faire partager au grand public le goût du risque

Des secrétaires d’Etat étanches à la bio Bien entendu, comme pour tout classement, certains s’émeuvent de l’absence de telle ou telle société D’autres s’étonnent d’y voir par exemple une plateforme de streaming musical portée à bout de bras par ses multiples actionnaires successifs, une place de marché de mode parmi tant d’autres, une plateforme de photographies et une autre de livraison de repas aux pratiques sociales très décriées par voie de presse D’autres encore moins nombreux s’alarment de l’absence de sociétés du HealthTech, à l’exception de Bioserenity, jeune pousse de solutions médicales connectées de l’ICM comme il en existe plusieurs dizaines dans l’Hexagone Mais où sont les dignes représentants de notre communauté ? Où sont passés Innate, Genfit, Cellectis, DBV, Poxel, Pharnext, Carmat, Nanobiotix, Diabeloop et