mercredi 12 août 2020


Face aux attentes, les États-Unis enclenchent, le processus législatif d’amélioration de l’accès plus large aux nouvelles thérapies du XXIème siècle avec 21st Century Cures

Il y a quelques jours, le 10 juillet, un projet de loi intitulé « 21st Century Cures » a été adopté par la Chambre des Représentants Américaine Ce dernier va maintenant être soumis à l’examen et possiblement au vote du Sénat

Tout cela est le résultat d’un travail mené depuis avril 2014 sous l’égide d’un élu républicain et d’une élue démocrate Une initiative bipartisane qui mérite d’être soulignée Outre l’augmentation des budgets du NIH et de la FDA sur les 5 prochaines années, les consultations initiales sur les enjeux de la recherche biomédicale et l’accès aux patients des nouvelles opportunités thérapeutiques ont conduit à des propositions ambitieuses dont certaines peuvent être qualifiées de rupture La grande question sous-jacente étant pour la partie réglementation (territoire de la FDA) : Peut-on mieux faire, plus vite et moins cher ? Un autre enjeu clairement explicité étant de maintenir le leadership biomédical Américain

21 century cure logoAprès consultations, projets initiaux, débats impliquant le monde de la recherché académique, de l’industrie, des associations de patients, des experts universitaires et des agences de réglementation (FDA en tête), cinq axes majeurs ont émergé Les voici ainsi que les propositions les plus importantes associées à