mardi 3 août 2021


 (BiotechFinances n°951 1-07-2021) GlaxoSmithKline est parti avec du retard, dans la course aux inhibiteurs de point de contrôle immunitaire (IPCI) Sa R&D interne ayant failli, le laboratoire a dû attendre l’acquisition de Tesaro en janvier 2019 pour 5,1 Mds$ pour mettre la main sur une molécule de ce type Grand bien lui a pris, puisqu’un peu plus de 2 années et une inspection virtuelle de l’usine de production plus tard, la FDA a autorisé de manière accélérée, la mise sur le marché américain du Jemperli (dostarlimab) Ce 7e inhibiteur de point de contrôle immunitaire du type PD-1/L-1 est indiqué pour les patientes ayant