dimanche 7 juin 2020


(BIOTECHFINANCES N°854 29/04/2019) – Raréfaction des IPO, atonie des marchés lors des bonnes nouvelles, emballement à la baisse lors des moins bonnes, faiblesse des placements privés et des follow-on, désintérêt du post-IPO… Voilà une liste non exhaustive des problèmes que rencontrent nos biotechs cotées Tout cela semble indiquer une cote bio française bien malade Est-ce une déprime, voire une dépression ? Est-ce conjoncturel ou consubstantiel ? Les Diafoirus et autres Purgon se bousculent au chevet du malade, auscultent, diagnostiquent et prescrivent Que manque-t-il donc à notre secteur biotech pour dégager,


Étiquettes :