mercredi 29 janvier 2020


Monde

La Chinoise Changshan Pharm va compléter l’enregistrement de ses dossiers d’études de clairance de prions en Europe, aux États-Unis et en Chine grâce à Texcell. Texcell s’appuiera sur son partenariat avec ATRI (Agricultural Technology Research Institute) basé à Hsinchu (Taïwan) pour consolider cette nouvelle alliance, mettant à profit son expérience auprès de clients à Taïwan et en Chine, et plus généralement en Asie.

Andrea PFEIFER, CEO d’AC Immune

AC Immune (Nasdaq : ACIU) et Eli Lilly s’accordent pour explorer de petites molécules destinées au traitement potentiel de la maladie d’Alzheimer. AC Immune recevra un paiement initial de 80 MCHF, ainsi que 50 M$ en échange d’une obligation convertible. Elle pourrait aussi recevoir des paiements d’étape pouvant aller jusqu’à 1,7 MdCHF.

Astellas Pharma (TSE : 4503) a exercé son option exclusive et repris Potenza Therapeutics. Cette acquisition marque l’aboutissement d’un accord datant de 2015 pour la construction d’un portefeuille de nouvelles thérapies par immuno-oncologie (IO). Astellas a versé une indemnité initiale de 164,6 M$ à l’acquisition. Les paiements supplémentaires pourront aller jusqu’à 240,1 M$, en fonction de l’avancement des divers programmes de développement clinique.

AstraZeneca annonce une nouvelle collaboration avec Cancer Research UK pour lancer un centre d’excellence dans le dépistage génétique, la modélisation du cancer et le traitement de données volumineuses. Ce centre de génomique fonctionnelle poursuivra le développement de la technologie CRISPR afin de mieux comprendre la biologie du cancer. Il sera situé au Milner Therapeutics Institute de l’Université de Cambridge. AstraZeneca et Cancer Research UK utiliseront les installations du centre de manière indépendante, et leurs scientifiques travailleront côte à côte pour faciliter la collaboration, l’innovation technique et les progrès scientifiques.

Coté

Carmat (ALCAR) annonce la nomination de Pascale d’Arbonneau au poste de directrice administrative et financière (DAF), en remplacement de Benoît de la Motte. Diplômée de l’ESCP, Pascale d’Arbonneau a fait l’essentiel de sa carrière chez GSK (1999 à 2016), avant de devenir directrice exécutive au sein du family office Econocom International. Sa nomination fait suite à celle de l’ancien patron de GSK, Jean-Pierre Garnier, à la présidence du conseil d’administration de Carmat.

EOS Imaging (EOSI) a finalisé l’augmentation de capital de 15 M€ réservée à Fosun Pharmaceutical. Annoncée mi-juillet, cette opération a permis au groupe industriel chinois d’acquérir 3,4 millions d’actions nouvelles de la medtech parisienne spécialisée dans la radiologie en trois dimensions, au prix de 4,37 €. Fosun détient désormais 13,2 % du capital d’EOS.=

Neovacs (ALNEV) confirme la poursuite de sa collaboration avec le laboratoire Centurion Pharma. Le principal candidat-médicament de la biotech parisienne, IFN Kinoïde, est un vaccin thérapeutique en développement dans le lupus, une maladie auto-immune. Depuis la publication des résultats de phase II dans cette indication, l’été dernier, les différents partenaires locaux de Neovacs – Biosense Global en Chine, CKD Pharma en Corée du Sud et Centurion en Turquie – lui ont confirmé leur soutien. Mais la société cherche encore un partenaire financier ou industriel pour mener la phase III.

Onxeo (ONXEO), condamnée par la Cour d’appel de Paris. La biotech reprochait à SpePharm et SpeBio B.V, une filiale commune dirigée par SpePharm et dédiée à l’exploitation de Loramyc en Europe, d’avoir violé leurs obligations contractuelles. La Cour d’appel a confirmé la décision de première instance du Tribunal de commerce de Paris du 17 octobre 2017 et a ordonné à Onxeo de payer à SpeBio B.V. la somme supplémentaire d’environ 2,75 M€, pour réparation du préjudice subi au titre des coûts engagés et de la perte de chance. La Cour a en revanche annulé la condamnation de 50 k€ qu’Onxeo avait dû payer à SpePharm B.V. à titre de dommages et intérêts.

Pixium Vision (PIX) obtient le prix Galien 2018 dans la catégorie Travaux de recherche, pour son dispositif PRIMA. Ce système de vision bionique est basé sur un implant sous-rétinien miniaturisé, sans fil et photovoltaïque, connecté à des lunettes dotées d’une caméra et à un ordinateur de poche. Il fait actuellement l’objet d’un essai clinique de faisabilité chez des patients souffrant de forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les résultats complets sont attendus d’ici la fin de l’année.

Bernard Gilly, Directeur général et confondateur de Gensight

Chez GenSight Biologics (SIGHT), les analyses des données à 72 semaines de l’étude clinique de phase III REVERSE mettent en évidence une amélioration durable du score composite et de sous-scores sélectionnés dans le questionnaire utilisé pour mesurer la perception des patients de leur qualité de vie liée à la vision, et de leur capacité à accomplir des activités quotidiennes impactées par la perte d’acuité visuelle. L’étude REVERSE évalue la sécurité et l’efficacité d’une seule injection intravitréenne de GS010 (rAAV2/2-ND4) chez 37 sujets, dont la perte d’acuité visuelle due à la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) induite par la mutation 11778-ND4, a débuté 6 à 12 mois avant le traitement.

Les résultats de l’étude de phase IIa SENS-111-202 de Sensorion (ALSEN) ont satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ, selon lequel le candidat-médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire. L’étude a montré que le Séliforant, contrairement à la Méclizine, ne produit aucun effet indésirable sur le système nerveux central, tels que la sédation, le déclin cognitif et la perte de mémoire. La Méclizine, qui appartient à la classe des antagonistes des récepteurs histaminiques H1, est un traitement de première ligne en cas de vertiges et du mal des transports, aux États-Unis.

SuperSonic Imagine (SSI) obtient un accord de financement de 12 M€ auprès de Kreos Capital et de 2 M€ auprès de Bpifrance. L’argent levé doit servir à accélérer la croissance de l’entreprise sur ses marchés stratégiques (Chine, États-Unis et France) et à soutenir le lancement de sa nouvelle plateforme Aixplorer Mach30.

Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance à la direction générale de Theradiag (ALTER), et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019. Dans ce cadre, le conseil d’administration a nommé Fabienne François, actuellement directrice administrative et financière de Theradiag, en qualité de directeur général par intérim du 1er au 20 janvier 2019. Âgé de 58 ans, Bertrand de Castelnau possède plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du diagnostic.

Non coté

Edwin Moses devient président du conseil d’administration d’Achille Therapeutics, une biotech britannique engagée dans le champ de l’immuno-oncologie. Edwin Moses fut CEO de la biotech belge Ablynx de 2006 jusqu’à son rachat par Sanofi, l’an passé, pour 4,8 M$.

LNC Therapeutics annonce la nomination de Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan en tant qu’administrateurs. Le docteur Mathieu Simon, ancien directeur des opérations de Cellectis (2012-2017), est actuellement consultant chez Messier, Maris & Associés et partner chez Bellevue Venture Capital. Catherine Combot-Plétan, ex-LFB et Gamamabs, est aujourd’hui présidente et fondatrice d’ULTRace Development Partner.

 

En vue

Jérôme Martinez

président de la société BMI System, entre au sein du conseil d’administration de Theranexus en tant qu’administrateur indépendant, en remplacement d’Amorçage Technologique Investissement SAS (dont le président est la société de gestion Supernova Invest) représentée par Madame Celia Hart, partner, démissionnaire.


Nozha Boujemaa

rejoint Median Technologies comme directrice scientifique et de l’innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median, ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy. Nozha Boujemaa est une personnalité reconnue dans le domaine de l’intelligence artificielle et des sciences des données. Elle est directrice de recherche à l’INRIA (Institut national de recherche en sciences du numérique).


Philippe Fornies

qui a rejoint la direction du business development d’Inovotion, lance cette semaine le premier test rapide d’évaluation in vivo d’efficacité de combinaison thérapeutique utilisant PD1/PD-L1, fruit des développements R&D engagés par la société.


Les chiffres

1300

participants, venant de 35 pays, 100 exposants, 80 intervenants se sont retrouvés cette année à BioFit Lille.

788,6 M$

L’estimation du marché mondial des suppléments de culture cellulaire recombinante d’ici 2028. Ce marché était évalué à 230,5 M$ en 2017 (source Research&Market).

55,2 %

C’est le taux de croissance annuel composé du marché mondial des anticorps monoclonaux biosimilaires attendu sur la période 2018-2024 (source du taux Research&Market).