mardi 3 août 2021


Monde

La Taïwanaise Foresee Pharmaceuticals a finalisé l’essai multicentrique, multinational, de phase III, du FP-001/LMIS (suspension injectable de leuprolide mésylate) de 25 mg, une formulation sous-cutanée de trois mois, prête à l’emploi, pour traiter le cancer avancé de la prostate. L’étude portait sur un total de 144 patients atteints de ce cancer sur 21 sites aux États-Unis, en Corée du Sud et en Europe. Les premiers résultats sont attendus pour le premier trimestre de 2019.

La Britannique IGEM Therapeutics a levé 3 M£ supplémentaires pour clôturer son tour de série A finalisé à 5 M£. Deux nouveaux investisseurs, Alsa Holdings et UCL Technology Fund (cogérés par Albion Capital et UCLB, société de commercialisation d’UCL), ont rejoint l’investisseur initial Epidarex Capital, qui a également engagé des fonds propres supplémentaires lors de cette deuxième clôture. Le financement permettra à IGEM de développer plus avant son portefeuille de candidats anticorps IgE contre divers cancers.

Zambon et son partenaire Newron Pharmaceuticals (NWRN) annoncent l’approbation de Xadago/safinamide en Australie par la Therapeutic Goods Administration (TGA), pour le traitement de patients adultes atteints de la maladie de Parkinson idiopathique fluctuante comme traitement d’appoint à un régime incluant de la lévodopa (L-Dopa).

Shire (LSE : SHP, Nasdaq : SHPG) annonce l’approbation de la mise sur le marché pour Takhzyro (lanadelumab), pour la prévention systématique d’attaques récurrentes d’angiœdème héréditaire (HAE) chez les patients âgés de 12 ans et plus. Ce premier anticorps monoclonal entièrement humain (AcM) inhibe l’activité de la kallikréine plasmatique, une enzyme non contrôlée chez les personnes souffrant d’AOH, afin de prévenir les attaques. L’AOH est un trouble rare, génétique et potentiellement mortel, qui peut entraîner des accès récurrents d’œdème (gonflement) dans diverses parties du corps.

Invivoscribe annonce l’approbation par la FDA du test de mutation LeukoStrat CDx, développé en partenariat avec Astellas, et le médicament Astellas, XOSPATA (fumarate de gilteritinib) pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) FLT3 positive réfractaire ou récidivante, aux États-Unis. Par ailleurs, le MHLW japonais a confirmé le remboursement national du test de mutation LeukoStrat CDx FLT3 au Japon.

Coté

Asit biotech (ASIT) a installé et qualifié dans une salle blanche le matériel nécessaire pour produire, conformément aux principes des Bonnes pratiques de fabrication (BPF), les API pour les études cliniques de phase I/II pour le traitement des allergies aux acariens et à l’arachide. Cette salle permet de transférer la technologie de la R&D à la production de manière accélérée et plus souple, grâce à des opportunités d’ajustement en temps réel. Elle élimine également les contraintes de planification d’une organisation de fabrication contractuelle (OFC) externe, et sécurise la planification de la fabrication ainsi que le développement des produits candidats.

Les analystes de la banque Bryan Garnier ont initié la couverture de l’action d’ASIT Biotech (ASIT). Ils accordent à la biotech belge, spécialisée dans les allergies, une valorisation de 93 M€ et fixent un objectif de cours de 5,7 € par action, soit un potentiel de hausse de 143 %.

Boehringer Ingelheim annonce la création du premier accélérateur de santé digitale de l’agglomération lyonnaise, en collaboration avec 1Kubator. Ce dernier sera installé dans l’immeuble Boreal, dans le Biodistrict Lyon-Gerland, siège France des activités de santé animale du groupe allemand. Les trois premières start-up retenues seront accompagnées, dès janvier 2019, dans le cadre d’un programme d’accélération de 6 à 12 mois visant à décupler leur potentiel.

Celyad (CYAD) a réussi l’injection sur un premier patient, pour l’essai de phase I alloSHRINK évaluant CYAD-101, le traitement allogénique CAR-T ne faisant pas appel à de l’édition du génome, administré en association avec de la chimiothérapie FOLFOX, dans le traitement du cancer colorectal métastatique non résécable. CYAD-101 représente une nouvelle approche de la thérapie allogénique CAR-T.

MDxHealth (MDXH.BR) a reçu l’homologation du département de la santé de l’État de New York pour son test SelectMDx for Prostate Cancer. Cet État est le seul dans lequel SelectMDx n’était pas encore homologué. SelectMDx est un test urinaire de diagnostic moléculaire breveté et non invasif, qui permet d’identifier les hommes présentant un risque accru de développer un cancer de la prostate agressif, et pour qui une détection précoce serait particulièrement bénéfique. Des études ont montré que le test peut réduire jusqu’à 50 % le besoin d’effectuer des biopsies invasives et des IRM inutiles.

OSE Immunotherapeutics (OSE) annonce l’autorisation de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de Santé (AFMPS) et du Comité d’éthique belges pour lancer une étude clinique de phase I d’OSE-127, son anticorps monoclonal ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) avec un mécanisme d’action original. Cet essai randomisé, en double aveugle contre placebo, prévoit l’inclusion de 63 volontaires sains. OSE-127 est développé dans le cadre d’un accord d’option de licence avec Servier jusqu’à la finalisation d’une phase II clinique prévue dans la rectocolite hémorragique.

Poxel (POXEL) lance la deuxième partie de l’étude de phase Ia du PXL065, un stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium, pour les patients souffrant de stéatose hépatique non alcoolique. Six volontaires sains par groupe seront recrutés. L’objectif est d’évaluer l’innocuité, la tolérance et la relation dose/effet. Le protocole de cette étude, discuté avec la FDA au cours d’une réunion de pré-IND, prévoit l’administration de deux doses orales uniques du PXL065, et jusqu’à trois doses supplémentaires potentielles.

Sensorion (ALSEN) termine le recrutement et le dosage des patients dans le cadre d’une étude de phase IIa (SENS-111-202), visant à confirmer que le Séliforant, à l’inverse de la Méclizine, n’affecte pas la vigilance et les fonctions cognitives des patients durant un dysfonctionnement vestibulaire. L’étude est réalisée aux États-Unis, en Europe et en Corée du Sud.

Sophia Genetics annonce l’implantation d’un nouveau centre R&D à Bordeaux. La société suisse, qui développe une plateforme d’intelligence artificielle pour l’analyse des données génétiques, dédie ce nouveau pôle à la mise au point de Sophia Radiomics, une solution d’analyse d’image de radiologie pour prédire l’évolution d’une tumeur. Sophia Genetics avait ouvert un premier centre en France, à Bidart (Pyrénées-Atlantiques), en avril dernier.

Non coté

Hemarina et Delpharm signent un partenariat pour la fabrication d’HEMO2life, additif aux solutions de préservation de greffons. Ce partenariat s’étend également à d’autres produits issus de la plateforme technologique d’Hemarina. L’opération industrielle s’effectuera sur le site de Delpharm à Tours (37). Le montant du programme d’investissement n’est pas divulgué.

Paul Kauffman, CEO de MagIA Diagnostics

La deeptech grenobloise MagIA Diagnostics lève 1 M€ auprès de BH INVEST (apport de 550 k€) et de MagIA Invest (apport de 450 k€) deux collectifs de professionnels impliqués dans le développement de la start-up. MagIA Diagnostics développe une nouvelle génération d’analyse de sang mobile, dédiée au dépistage de maladies infectieuses à partir d’une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt. Sa solution permet d’intégrer plus efficacement les personnes infectées dans un parcours de soins adaptés en délivrant sur le terrain les résultats d’analyse.

En vue

Paul Baldwin

pharmacien industriel franco-britannique, spécialiste de la formulation et du management de projet de R&D, prend le poste de directeur du développement pharmaceutique chez Gliocure. Le nouvel arrivant possède 18 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique. De 2016 à 2018, il a été pharmacien responsable intérimaire chez MSD Animal Health Innovation, à Beaucouzé, l’un des trois sites de R&D pharmaceutique du groupe américain dans le monde.


Pierre Monsan

Le patron de TWB (Toulouse White Biotechnology) a reçu les insignes de la Légion d’honneur au grade de Chevalier. Pour l’occasion, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a fait le déplacement.


Stéphanie Patin

La dirigeante de Mayakare fête les trois ans de son agence de notation et de valorisation des medtechs qui a permis, entre autres, d’estimer 200 M€ de valeur immatérielle grâce à son outil extra-financier, de lever de 30 M€ en equity, de créer 50 nouveaux emplois et de faire émerger trois nouvelles sociétés.


Les chiffres

22 à 24 $

C’est la fourchette de prix des 21,7 millions d’actions nouvelles qui seront mises sur le marché par Moderna Therapeutics pour son IPO, soit une levée de fonds totale de près de 500 M$.

750 M€

Le total des montants levés au cours des 10 derniers mois par le Germano-néerlandais LSP, au titre de trois fonds différents, afin d'investir dans des sociétés innovantes de développement de médicaments et de technologies médicales. Une levée de fonds record dans les sciences de la vie européennes.

15

C’est le 15 janvier qu’aura lieu le lancement officiel de la BioMap France 2019, à Boulogne, dans le cadre du VCLS Neighborhood et à l’occasion d’un événement qui fera le point sur les perspectives du secteur de la biotech pour 2019. Bloquez la date sur votre agenda.