lundi 13 juillet 2020


Monde

Principia Biopharma a déposé auprès de la SEC le « prospectus » préliminaire en vue d’une introduction en bourse sur le Nasdaq. Basée dans la région de San Francisco et fondée en 2008, cette biotech compte lever 86 M$ dans le cadre de l’opération. Principia développe des thérapies dans le champ des maladies auto-immunes. Son candidat-médicament le plus avancé, PRN1008, cible le pemphingus, une maladie dermatologique rare, et est actuellement en phase II. Mais la société a noué des accords de licence avec Sanofi (upfront de 40 M$ en novembre dernier) et AbbVie (15 M$ mi-2017) pour des actifs à un stade plus précoce de développement.

La FDA a averti la communauté médicale que la dernière version du système de cœur artificiel commercialisé par la société américaine Syncardia (le C2 Driver System) était associée à un risque de mortalité accru, à trois et six mois, par rapport à la version précédente (la CSS Console), qui n’est plus disponible aujourd’hui. Le système de cœur artificiel de Syncardia, approuvé depuis 2004, est destiné aux patients en attente de transplantation. La nouvelle pourrait profiter à Carmat (ALCAR) qui a annoncé début août la première transplantation cardiaque d’un patient précédemment implanté avec son cœur artificiel total, dans le cadre de son essai clinique pivot.

Novo Nordisk annonce l’acquisition de la biotech Ziylo pour un montant non dévoilé, mais dans le cadre d’un accord dont la valeur potentielle totale atteint 800 M$. Spin-off de l’université de Bristol en Angleterre, Ziylo exploite une plateforme dédiée au développement de molécules de liaison au glucose, pour des applications thérapeutiques et diagnostiques. À partir de cette technologie, le géant pharmaceutique danois compte mettre au point des insulines sensibles au glucose.

Coté

Le réseau d’agences européennes du médicament (HMA) autorise Sensorion (ALSEN) à mener son essai clinique de phase II avec SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP-Voluntary Harmonisation Procedure). L’étude, randomisée, en double-aveugle contre placebo, sera menée dans 50 sites en Europe, aux États-Unis, au Canada, en Israël et en Turquie. 260 patients seront recrutés. Sensorion vise un début d’étude (premier patient) au quatrième trimestre 2018 et une analyse intérimaire au quatrième trimestre 2019.

Les accords de Transgene (TNG) et Tasly Biopharmaceuticals, annoncés le 10 juillet dernier, sont finalisés. Transgene a reçu 27,4 millions d’actions nouvelles de Tasly Biopharmaceuticals, valorisées 48 M$. Les produits T601 et T101, issus de TG6002 (virus oncolytique), et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) sont dorénavant développés par Tasly pour les patients chinois. Transgene détient environ 2,53 % du capital de Tasly, qui contrôle l’ensemble des droits de recherche, développement et commercialisation de T601 et T101 pour la Grande Chine.

Adocia (ADOC) s’est vue accorder 11,6 M$ de réparations par le tribunal d’arbitrage chargé de régler le litige qui l’oppose à son ancien partenaire Eli Lilly. Ce montant correspond à un paiement d’étape contractuel revendiqué par Adocia, mais que contestait le groupe américain. La biotech lyonnaise remporte là une première manche, mais la principale bataille reste à venir. En effet, Adocia poursuit également Eli Lilly pour « appropriation et utilisation abusives d’informations confidentielles et de découvertes appartenant à Adocia ». Dans cette procédure, pour laquelle une décision est attendue dans le courant de l’année prochaine, Adocia réclame plus de 200 M$ à Eli Lilly.

Genkyotex (GKTX) obtient un financement obligataire auprès de l’investisseur américain Yorkville. La biotech suisse émettra, au profit de Yorkville, 500 obligations convertibles en actions (OCA) d’une valeur nominale de 10 k€, assorties de bons de souscription d’actions (BSA). Elle pourra, au maximum 95 jours plus tard, émettre 250 OCA supplémentaires. Au total, Genkyotex pourrait percevoir jusqu’à 9,225 M€ (7,35 M€ via les OCA et 1,875 M€ via les BSA) qui serviront principalement au financement de la phase II en cours avec GKT831, dans la cholangite biliaire primitive, ainsi qu’à la préparation d’une autre phase II, avec ce même produit, dans la fibrose pulmonaire idiopathique.

Et de 100 pour EOS imaging (EOSI). Le centième système d’imagerie EOS a été mis en service au Methodist Dallas medical center (Texas). Marie Meynadier, directrice générale d’EOS, confirme que le marché US est le plus important à l’heure actuelle pour sa société.

Bonne nouvelle pour OSE Immunotherapeutics (OSE). Les résultats d’efficacité de FR104 sont confirmés dans l’édition d’août du Journal of Clinical Investigation. Cet antagoniste de CD28, un récepteur qui contrôle les lymphocytes T effecteurs, est « un actif de valeur pour la société », a commenté Alexis Peyroles, directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

En vue

Matthew Onaitis

accède au poste de directeur financier de Mainstay Medical International (MSTY.PA). Il était dernièrement directeur financier de Cidara Therapeutics (Nasdaq : CDTX), une société de biotechnologie développant de nouveaux anti-infectieux, y compris des immunothérapies. Durant ses années passées chez Cidara, la société a levé plus de 185 M$ et déployé avec succès son programme phare jusqu’au stade d’essais cliniques avancés.


Yves Ribeill

est nommé DG par intérim de Calyxt, Inc. (CLXT) et remplace Federico Tripodi, nommé en mai 2016 à la tête de la filiale agronomique de Cellectis et appelé par d’autres opportunités professionnelles. Yves Ribeill a plus de 35 ans d’expérience dans le secteur de la santé, avec une expertise dans les maladies anti-infectieuses, parasiticides et liées au microbiome. Il a été membre du comité consultatif scientifique de l’Organisation mondiale de la santé, et était jusqu’à présent administrateur de Calyxt.


Ludovic Fenaux

est nommé vice-président directeur des opérations commerciales internationales de Vertex Pharmaceuticals (VRTX) ; il aura la responsabilité des activités commerciales en-dehors des États-Unis et du Canada. Cela inclut la supervision des bureaux et opérations en Europe, en Australie et en Amérique latine. M. Fenaux a débuté à son poste chez Vertex le 20 août et il rend compte à Stuart Arbuckle, vice-président exécutif et directeur commercial.


Les chiffres

63 M€

C’est le montant total de trésorerie et de placements à court terme de Celyad (CYAD) à fin juin 2018, ce qui devrait permettre de soutenir les dépenses de la société jusqu’à mi-2020.

6 MCHF

En Suisse, Novaremed ajoute 6 MCHF aux 4,44 MCHF levés en avril 2018. Novaremed cible les douleurs neuropathiques diabétiques (DNP) et prévoit une phase IIb en 2019 pour son candidat phare.

200

Les thérapies à base de CAR-T sont actuellement en cours d’évaluation dans plus 200 essais cliniques dans le monde.