mardi 3 août 2021


BF
Lettre n° 883

Elle cible les lysosomes des cellules tumorales pour provoquer une inflammation au niveau de la tumeur

Par Taste JB , dans Entreprises , le 20 janvier 2020

Entré en phase clinique en 2018, l’unique produit du portefeuille de Genoscience, GNS561, est testé en monothérapie, via une phase 1b/2a, en deuxième ligne de traitement chez les patients atteints du cancer du foie primitif, incluant les hépatocarcinomes, et les cholangiocarcinomes Les résultats de la première étape, menée en escalade de doses, sont prévus pour ce trimestre « Nous avons pu observer des signes d’efficacité », précise Philippe Halfon, fondateur de Genoscience et actuel CEO Avec GNS561, Genoscience cible les lysosomes des cellules tumorales pour provoquer une inflammation au