mercredi 15 juillet 2020


(BIOTECHFINANCES n°903 -15/06/2020)  Depuis le début de la crise sanitaire de Covid-19, nous avons assisté à une multiplication sans précédent de productions et de publications scientifiques en liaison avec cette pandémie : articles, études précliniques, cliniques, “preproof”, accès en ligne Cette accélération ne touche pas uniquement les revues les plus prestigieuses (Nature, New England Journal of Medicine…), mais l’ensemble des éditeurs scientifiques dont les sites de prépublications (bioRxiv, medRxiv) Faut-il y voir un effet d’aubaine ? Probablement, mais c’est aussi l’expression de l’intérêt des chercheurs pour ce nouveau SARS-Cov-2 aux “propriétés” si particulières