samedi 29 février 2020


BF
Lettre n° 885

Dans ce cas, il ne serait pas impossible de rétrograder certains médicaments

Par Rédaction , dans Une , le 31 janvier 2020

À l’occasion de la traditionnelle présentation de vœux, la Haute Autorité de la Santé (HAS) a donné le ton pour 2020 : remettre à plat le système français d’évaluation des médicaments, et donc le fonctionnement de la HAS avec les biotechs et les grands laboratoires pharmaceutiques Tous s’accordent d’ailleurs à dire que la communication, voire le partenariat, est la clé de voûte pour que cela marche Une déferlante de plus de 20 thérapies géniques va arriver sur le marché en 2020 et 2021, et la HAS souhaite passer par des avis conditionnels pour les contrôler et les maîtriser Concrètement cela signifie qu’un traitement ayant obtenu une